{[ promptMessage ]}

Bookmark it

{[ promptMessage ]}

La création littéraire.docx - Caprice par Estelle Barbet...

Info iconThis preview shows pages 1–3. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
Caprice par Estelle Barbet
Background image of page 1

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full Document Right Arrow Icon
La Peinture du passé… La nuit était longue. C’était une heure du matin. Je sortais du bar Duke of York sur l’avenue Prince Arthur. Je ne pouvais pas déduire si c’était vrai ou non. J’avais froid mais je pouvais encore ressentir la chaleur de l’alcool dans ma bouche et mon œsophage. Je commençais à regarder autour de moi pour enregistrer exactement où j’étais. Mais je ne pouvais voir que de la neige et des jeunes adultes qui sortaient du bar aussi saoul que moi. J’ai finalement décidé de commencer à marcher. Même si mes pieds, mes jambes et mon ballant ne se coordonnaient pas. Mon intelligence disait de rester calme et ne pas démontrer mon intoxication car j’allais me faire arrêter par la police. « Je ne peux pas conduire dans une telle condition » j’ai dit. J’ai tellement mal articulé mes mots que j’ai eu moi-même de la difficulté à comprendre ce que j’avait dit. J’ai décidé de prendre l’autobus car je n’avais pas assez d’argent pour un Taxi ou un Uber de Toronto. « De quelle côté est l’arrêt d’autobus? » Je demande à un vagabond installé dans l’allée à côté du bar. Il m’a répondu dans un seul geste; il pointa vers la droite de l’intersection de la rue Avenue. J’ai commencé à me diriger vers l’intersection. Les lumières m’aveuglent, ils sont aussi ensoleillant que le soleil. Cependant, elles sont aussi belles et brillantes que les étoiles. Je suis tellement distraite par la lumière que je faillis trébucher sur une canne de poubelle au coin du stationnement d’une maison. En me levant, je réalise que je suis à l’intersection de la rue. Je vois passer devant moi un autobus de la ville. Je le reconnais d’après sa couleur blanche et rouge. Je décide de courir pour l’arrêt sachant qu’il n’allait pas attendre pour moi.
Background image of page 2
Image of page 3
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

{[ snackBarMessage ]}