fs_1_bebe_secoue.pdf - SYNTHSE DE LA RECOMMANDATION DE...

This preview shows 1 out of 3 pages.

SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Le syndrome du bébé secoué (SBS) est un sous-ensemble des traumatismes crâniens infligés ou traumatismes crâniens non accidentels (TCNA), dans lequel c’est le secouement, seul ou associé à un impact, qui provoque le traumatisme crânio-cérébral. Les secousses en cause sont toujours violentes, produites le plus souvent par une saisie manuelle du thorax du bébé sous les aisselles. Les décélérations brutales antéro-postérieures de la tête sont responsables d’un ballottement du cerveau dans la boîte crânienne et de l’arrachement des veines ponts situées à la convexité. Il survient la plupart du temps chez un nourrisson de moins de 1 an et dans 2/3 des cas de moins de 6 mois. D’un point de vue épidémiologique, les facteurs de risque identifiés et liés à l’enfant sont les suivants : sexe masculin ; prématurité ou complications médicales périnatales ; séparation mère enfant en période néonatale ; grossesse multiple ou rapprochée ; grossesse non désirée ; pleurs inconsolables ; difficulté d’acquisition d’un rythme de sommeil régulier, troubles du sommeil ; difficultés alimentaires ; interventions antérieures des services sociaux. Chaque année, plusieurs centaines d’enfants sont victimes, en France, de cette forme de maltraitance. Une notion récente est la répétition des épisodes de secouement dans la majorité des cas. La méconnaissance du diagnostic est fréquente et expose au risque de récidive et donc de séquelles sévères persistantes ou de décès. Le coût humain et financier de ce syndrome est considérable. Symptômes initiaux Une atteinte neurologique grave peut être évoquée d’emblée, associant à des degrés divers : malaise grave : troubles aigus de la vigilance et de la conscience allant jusqu’au coma ; apnées sévères voire arrêt cardio-respiratoire ; convulsions répétées, voire état de mal convulsif ; signes d’hypertension intracrânienne aiguë (plafonnement du regard, vomissements) ; hypotonie axiale, déficit moteur brutal ; pâleur. REPÉRAGE DU TCNA Syndrome du bébé secoué ou traumatisme crânien non accidentel par secouement Démarche diagnostique Juillet 2017
Image of page 1

Subscribe to view the full document.

- 2 - D’autres signes orientent aussi vers une atteinte neurologique : moins bon contact (dont contact oculaire avec errance du regard) ; signes d’hypertension intracrânienne chronique : macrocrânie évolutive, fontanelle bombante, vomissements, troubles ophtalmologiques :strabisme, nystagmus, stagnation et/ou régression psychomotrice. Certains signes non spécifiques, pouvant égarer le diagnostic  d’atteinte neurologique, sont à connaître : pâleur ; troubles de l’alimentation, mauvaises prises alimentaires (stagnation de la courbe de poids), vomissements sans fièvre ni diarrhée ; troubles du sommeil ; modifications du comportement : bébé douloureux, irritabilité et pleurs.
Image of page 2
Image of page 3
You've reached the end of this preview.

{[ snackBarMessage ]}

What students are saying

  • Left Quote Icon

    As a current student on this bumpy collegiate pathway, I stumbled upon Course Hero, where I can find study resources for nearly all my courses, get online help from tutors 24/7, and even share my old projects, papers, and lecture notes with other students.

    Student Picture

    Kiran Temple University Fox School of Business ‘17, Course Hero Intern

  • Left Quote Icon

    I cannot even describe how much Course Hero helped me this summer. It’s truly become something I can always rely on and help me. In the end, I was not only able to survive summer classes, but I was able to thrive thanks to Course Hero.

    Student Picture

    Dana University of Pennsylvania ‘17, Course Hero Intern

  • Left Quote Icon

    The ability to access any university’s resources through Course Hero proved invaluable in my case. I was behind on Tulane coursework and actually used UCLA’s materials to help me move forward and get everything together on time.

    Student Picture

    Jill Tulane University ‘16, Course Hero Intern