COMPTABILITE ANALYTIQUE - Gestion des entreprises SOMMAIRE...

Info iconThis preview shows pages 1–5. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
Gestion des entreprises
Background image of page 1

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
SOMMAIRE Introduction générale 7 Parties 1 : la méthode des coûts complets 10 Chapitre 1 : la hiérarchie des coûts 10 Chapitre 2 : L · inventaire permanent 12 Chapitre 3 : les charges de la comptabilité analytique 18 Chapitre 4 : le traitement des charges de la comptabilité analytique 20 Chapitre 5 : les éléments correctifs du coût de production 25 Partie 2/ la méthode des coûts partiels 32 chapitre 1 : COÛT VARIABLE & MARGE : 32 chapitre 2 : LE SEUIL DE RENTABILITÉ 35 Chapitre 3 : L · imputation rationnelle des charges fixes 39 6
Background image of page 2
INTRODUCTION GENERALE 1- les insuffisances de la comptabilité générale : Pourquoi la comptabilité analytique ? La comptabilité générale est une comptabilité légale qui a pour objet la saisie, la classification et l’enregistrement des flux externes. L’enregistrement de ces flux doit aboutir à la fin de l’exercice à l’établissement des états de synthèse. Plusieurs lacunes entachent toutefois la comptabilité générale : - la comptabilité générale ne s’intéresse qu’aux flux externes : elle conçoit l’entreprise comme un carrefour d’échange et ne rend pas compte du processus de transformation des inputs à l’intérieur de l’entreprise. Dans l’optique de la comptabilité générale, l’intérieur de l’entreprise est une boîte noire. Marché amont - Immobilisations - Matières premières - Mat et outillage - autres L’ENTREPRISE UNE BOITE NOIRE Marché aval Biens et services - la comptabilité générale donne un résultat unique à posteriori à tous produits confondus, toutes activités confondues. C’est donc une comptabilité de synthèse qui ne permet pas de savoir les détails de ce résultat unique ou global. Achats Variation de stocks Autres charges Bénéfice CPC Vente ( P1, P2, …) - la comptabilité générale ne permet pas d’évaluer les stocks finaux, ni la production faite par l’entreprise pour elle-même. 2- les objectifs de la comptabilité analytique : la comptabilité analytique essaie de combler les insuffisances de la comptabilité générale : - elle permet d’illuminer « la boîte noire » en détaillant le processus de transformation. Dans le cas des entreprise industrielles, on distingue trois grandes opérations : approvisionnement, production et distribution Inputs Approvisionnement production distribution MP PF Coût d’achat c de production c de revient outputs - la comptabilité analytique détaille le processus par lequel les inputs sont passés jusqu’à leur stade final. - La comptabilité analytique permet aussi d’éclater le résultat unique de la comptabilité générale en autant de résultat qu’il y a de produit 7
Background image of page 3

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
Bénéfice CPC P1 CPC P2 CPC P3 Charges P1 Bénéfice Produits P1 Charges P2 Produits P2 Perte Charges P3 Bénéfice Produits P3 - la comptabilité analytique permet d’évaluer les éléments de stocks, elle calcule le coût unitaire de chaque produit ce qui facilite le calcul du coût de stock et ce qui facilité
Background image of page 4
Image of page 5
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

This note was uploaded on 11/08/2009 for the course COMP Com200 taught by Professor Eugènejoseph during the Spring '09 term at École Normale Supérieure.

Page1 / 45

COMPTABILITE ANALYTIQUE - Gestion des entreprises SOMMAIRE...

This preview shows document pages 1 - 5. Sign up to view the full document.

View Full Document Right Arrow Icon
Ask a homework question - tutors are online