Thisse Theorie des Jeux

Thisse Theorie des Jeux - THEORIE DES JEUX : UNE...

Info iconThis preview shows pages 1–4. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
THEORIE DES JEUX : UNE INTRODUCTION Jacques-Fran¸cois Thisse 1
Background image of page 1

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
1. Introduction 1.1. Qu’est-ce qu’un jeu ? La th´ eorie des jeux est la discipline math´ ematique qui ´ etudie les situations o`u le sort de chaque participant d´ epend non seulement des d´ ecisions qu’il prend mais ´ egalement des d´ ecisions prises par d’autres participants. En cons´ equence, le choix “optimal” pour un participant d´ epend g´ en´ eralement de ce que font les autres. Parce que chacun n’est pas totalement maˆ ıtre de son sort, on dit que les participants se trouvent en situation d’ interaction strat´ egique . Le mot strat´ egie vient du grec ancien o` ui ld´ esignait les actions prises par un chef militaire en campagne. Il a gard´ e ce sens. Toutefois son acceptation s’est ´ elargie pour couvrir des situations moins belliqueuses, mais dans lesquelles persiste l’id´ ee de conflit. Si les ressources sont rares, il y a obligatoirement conflit sur la mani` ere de les r´ epartir. D` es lors, on peut voir les march´ es comme des jeux o`u les participants sont des producteurs et des consommateurs. Plus g´ en´ eralement, une partie d’´ echecs, la formation d’une coalition gouvernementale ou une n´ egociation au sein de l’OMC sont autant de jeux diF´ erents ob´ eissant ` a des r` egles sp´ eci±ques. Les jeux peuvent donc d´ ecrire des situations sociales tr` es diF´ erentes. Les participants ` a un jeu sont appel´ es joueurs ( players ). Chaque joueur – une entreprise, un consommateur ou un gouvernement – agit pour son propre compte selon le principe de rationalit´ economique. Ce principe stipule que chacun cherche `a prendre les meilleures d´ ecisions pour lui-mˆ eme; il ne fait pas r´ ef´ erence `a une rationalit´ e qui transcenderait les participants et le jeu dans lequel ils op` erent. La rationalit´ e dont il est question ici est celle d’un joueur d’´ echecs qui d´ esire gagner la partie et qui, pour cela, emploie les moyens qui lui paraissent les meilleurs. Pour le producteur, il s’agira de maximiser son pro±t face ` a des concurrents en choisissant, par exemple, le meilleur prix de vente. Le consommateur cherchera quant ` a lui ` a acqu´ erir le bien qui l’int´ eresse au prix le plus bas apr` es un marchandage avec le vendeur. Cette recherche du seul int´ erˆ et personnel distingue la th´ eorie des jeux 2
Background image of page 2
de la th´ eorie des ´ equipes o`u les participants poursuivent par hypoth` ese un objectif commun. La th´ eorie des jeux fut fond´ ee par von Neumann et Morgenstern en 1944 lors de la parution de leur ouvrage Theory of Games and Economic Behavior Bien sˆur, il y eut des pr´ ecurseurs; parmi les principaux, il faut citer Cournot et Edgeworth. Toutefois, c’est depuis la publication du livre de von Neumann et Morgenstern que la th´ eorie des jeux est v´ eritablement consid´ er´ ee comme une nouvelle discipline. Ces deux auteurs ont propos´ e une solution dans le cas particulier d’un jeu o`u le gain d’un joueur correspond exactement `
Background image of page 3

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
Image of page 4
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

This note was uploaded on 06/06/2010 for the course ECON 31 taught by Professor Yvez during the Fall '08 term at University of Maine Orono .

Page1 / 62

Thisse Theorie des Jeux - THEORIE DES JEUX : UNE...

This preview shows document pages 1 - 4. Sign up to view the full document.

View Full Document Right Arrow Icon
Ask a homework question - tutors are online