{[ promptMessage ]}

Bookmark it

{[ promptMessage ]}

poly_bdd - Cours de Bases de Donnes e Jean-Claude Marti...

Info iconThis preview shows pages 1–4. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
Cours de Bases de Donn´ ees Jean-Claude Marti 1997 Correction 2007 UNIVERSITE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LILLE
Background image of page 1

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full Document Right Arrow Icon
Cours de Bases de Donn´ ees Jean-Claude Marti 1997 Correction 2007 UNIVERSITE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LILLE
Background image of page 2
Introduction 1 Qu’est-ce qu’un SGBD Un SGBD est un syst` eme au sein du syst` eme, et dans certains cas, ses fonctionnalit´ es (gestion des disques) se substituent `a celles du syst` eme g´ erant la machine sur laquelle il est implant´ e. C’est un progiciel de stockage et d’exploitation de l’information qui en assure la recherche et la maintenance. Les donn´ ees sont persistantes (gestion de disques), partag´ ees entre de nombreux utilisateurs ayant des besoins diff´ erents, qui les manipulent `a l’aide de langages appropri´ es (graphiques ou “proches” du langages naturel). Le syst` eme assure ´ egalement la gestion de la s´ ecurit´ e et des conflits d’acc` es (gestion des transactions). Son administration est centralis´ ee (action d’un Administrateur, le DBA). Les SGBD sont munis d’un langage de requˆ etes et leur conception est ´ etablie `a partir de trois couches ind´ ependantes : la couche conceptuelle, la couche logique et la couche physique (impl´ ementation). Il faut remarquer que les donn´ ees sont accessibles directement, alors que les syst` emes de banques de donn´ ees ant´ erieurs ne fournissaient qu’un acc` es `a un ensemble plus ou moins vaste au sein duquel il fallait encore faire une recherche s´ equentielle. On retrouve ce dernier mode de fonctionnement quand on utilise sur Internet des moteurs de recherche dont la conception a repos´ e au d´ epart sur des moteurs de bases de donn´ ees. 2 Historique Le mot Data Base est apparu en 1964 lors d’une conf´ erence sur ce th` eme aux USA, organis´ ee dans le cadre du programme spatial am´ ericain. Auparavant, on ne connaissait que des syst` emes de gestion de fichiers (SGF), bas´ es sur la gestion de bandes magn´ etiques, destin´ es `a optimiser les acc` es s´ equentiels. Les disques ´ etaient alors chers et r´ eserv´ es ` a de petits fichiers. La figure suivante montre comment, au sein d’une mˆ eme entreprise, on pouvait concevoir deux fichiers COBOL permettant la gestion du personnel. De tels fichiers ne pouvaient s’´ echanger de donn´ ees sans des programmes d’extraction et de conversion appropri´ es. Les informations sont en compte d’octet. Le concept de type de donn´ ee au sens actuel du terme n’est pas encore apparu : tout est caract` ere (octet), mˆ eme les chiffres des nombres ! 0 5 17 27 43 52 60 Fichier "PAYE" ... n° emp nom emp prénom job qualification salaire 0 7 22 42 50 Fichier "personnel" n° emp prénom nom salaite La course `a la lune change la donne. Il faut imp´ erativement d´ efinir de nouveaux outils, plus efficaces et mieux normalis´ es. Vers la fin de la d´ ecennie 60 apparaissent les premiers SGBD, con¸cus selon les mod` eles hi´ erarchiques, puis r´ eseaux dans la d´ ecennie suivante. On voit apparaˆ ıtre des langages navigationnels, inspir´
Background image of page 3

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full Document Right Arrow Icon
Image of page 4
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

{[ snackBarMessage ]}