La division est ralise par des systmes hardware qui

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: 4 1 +x 3 1 2 +x +x 1 1 +1 Le dividende doit être, au moins, de même degré que le diviseur. Pour réaliser cette condition, on multiplie le polynôme représentatif du message par xm où m est le degré du polynôme générateur. Le dividende devient: (x5 + x4 + 0 + x2 + x1 + l) × x2 = x7 + x6 + 0+ x4 + x3 + x2 + 0 + 0 Page 5 LE TRAITEMENT DES ERREURS x7 +x6 +0 +x4 +x3 +x2 +0 x7 x6 x2 + x1 + l +0 x5 x5 x3 l x5 x4 x3 x5 x4 x3 x2 0 x RESTE 0 2 x 1 ⇒ x 1 Le reste de la division polynomiale est de degré inférieur à celui du diviseur, la division est terminée. La division est réalisée par des systèmes «hardware» qui effectuent des «ou exclusif». Appliquons la division par «ou exclusif» au polynôme 1010010111. Si le polynôme générateur est x4 + x2 + x + 1, il lui correspond la séquence binaire: 1×(x4) + l× (x2)± l× (x1)+1(x0) soit 10111 Multiplier par xn, le polynôme représentatif du message, revient à ajouter n bits à 0 au message (voir exemple précédent). Le degré du polynôme générateur étant de 4, on ajoute 4 zéros à la tra...
View Full Document

This note was uploaded on 10/29/2010 for the course MISN 3 taught by Professor Durand during the Spring '10 term at Université des Sciences et technologie de Lille.

Ask a homework question - tutors are online