les_caracteristiques_des_supports_de_transmission

La distorsion damplitude est plus importante que la

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ission de données Les systèmes de transmission (lignes, amplificateurs…) ne transmettent pas toutes les harmoniques du signal de façon identique. Dans ces conditions, le signal en sortie du système n’est plus l’image de celui en entrée, on dit qu’il y a distorsion. ligne de transmission La distorsion est dite en amplitude quand les éléments constitutifs du signal, fondamental et harmoniques, ne sont pas affaiblis de façon identique. La distorsion est dite de phase quand les différents éléments du signal ne sont pas tous transmis dans le même délai. La distorsion d’amplitude est plus importante que la distorsion de phase. Dans un système de transmission, les signaux sont transmis avec une distorsion faible jusqu’à une certaine fréquence appelée fréquence de coupure. Au-delà de cette fréquence, toutes les harmoniques sont fortement atténuées (filtre passe bas). On appelle bande passante l’espace de fréquence tel que tout signal appartenant à cet intervalle, ne subisse, au plus, qu’un affaiblissement déterminé par rapport à un niveau de référence. P M AX 3 dB P M AX 2 fs fi bande passante fréquence L’affaiblissement, exprimé en décibel (dB), est donné par la relation suivante : ⎛P A = 10 × log⎜ S ⎜P ⎝E ⎞ ⎟ ⎟ ⎠ où PS est la puissance du signal en sortie ; PE est la puissance du signal en entrée. La bande passante est généralement définie à –3 dB, ce qui correspond à une atténuation en puissance de moitié. Page 7 LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION 2005 4) Notion de rapidité de modulation Une ligne ou un canal de transmission se comporte comme un filtre passe-bas dont l’un des effets est l’étalement du signal. Dans les conditions limites, cet étalement a pour conséquence que la fin d’une impulsion transmise se confond avec le début de la suivante, les circuits électroniques ne peuvent, alors, distinguer les deux impulsions. impulsion émise impulsion déformée étalement du signal temps Plus la fréquence de coupure haute est faible, plus les impulsions successives devront être espacées dans le temps pour éviter ce phénomène. Le nombre maximal d’impulsions que peut transmettre un système, par unité de temps, est, au plus, égal au nombre de transitions que le système peut admettre. Si on désigne par te le temps élémentaire ou temps bit (durée du bit), une succession de 0 et 1 constitue un signal périodique de f...
View Full Document

This note was uploaded on 10/29/2010 for the course MISN 3 taught by Professor Durand during the Spring '10 term at Université des Sciences et technologie de Lille.

Ask a homework question - tutors are online