Correction-Examen-RTEL-novembre09

Correction-Examen-RTEL-novembre09 - Correction Examen RTEL...

Info iconThis preview shows pages 1–2. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
1 Correction Examen RTEL 2009/2010 – examen de novembre 2009 Attention, ceci n’est qu’une proposition de correction. D’autres réponses bien étayées sont également possibles. Exercice 1 (7 points) 1- On considère un réseau d’opérateur utilisant d’une part un environnement IP et pour la couche liaison/trame de l’Ethernet. Utilise-t-on de l’Ethernet Partagé ou de l’Ethernet commuté ? Réponse : De l’Ethernet commuté puisque les communications sont point à point. 2- Le support physique doit être capable de permettre aux horloges émetteur et récepteur de rester synchronisé. Deux solutions sont disponibles : 1- on synchronise les horloges régulièrement, 2- les horloges ne sont pas synchronisées directement par la liaison qui les relie (elles n’ont pas le même temps) mais elles tournent exactement à la même vitesse. Expliquer comment marche ces deux cas de figure et indiquer la solution qui vous parait la meilleure (en expliquant votre choix). Réponse : Les deux solutions sont possibles. La tendance est d’aller vers la deuxième solution qui est moins onéreuse que la première mais pour les hautes vitesses, il n’y a que la première qui marche actuellement (SONR/SDH). La seconde existe dans un cas très spécifique des réseaux métropolitains avec IEEE 807.17 RPR. Il devrait y avoir une normalisation avec MPLS-TP en 2010. La première solution demande des trames de synchronisation d’horloge qui toutes les 125μs maintiennent les horloges synchrones. Dans le deuxième cas, il faut permettre aux horloges de se synchroniser au démarrage de toute nouvelle trame et il faut donc une structure de trame qui permette de faire cette synchronisation. Le préambule de la trame Ethernet peut réaliser cette synchronisation qui s’effectue de façon asynchrone. 3- Puisqu’il s’agit d’une commutation Ethernet, faut-il un système de signalisation ? Réponse : oui. La solution de commutation classique qui utilise une signalisation implicite avec l’adresse MAC comme référence n’est pas acceptable dans le cadre d’un réseau d’opérateur (ce sont des réseaux d’entreprise dont la taille reste limitée quoique pouvant être assez importante). Pour les opérateurs, il faut une signalisation explicite du type de celle dans un réseau MPLS Ethernet forwarding. 4-
Background image of page 1

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
Image of page 2
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

This note was uploaded on 12/10/2010 for the course GLT 12 taught by Professor Jimmymaster during the Spring '10 term at Paris Tech.

Page1 / 3

Correction-Examen-RTEL-novembre09 - Correction Examen RTEL...

This preview shows document pages 1 - 2. Sign up to view the full document.

View Full Document Right Arrow Icon
Ask a homework question - tutors are online