Sans Toit ni Loi

Sans Toit ni Loi - Christine Azelby 4/20/10 Rponse Critique...

Info iconThis preview shows pages 1–2. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
Christine Azelby 4/20/10 Réponse Critique #3 Après avoir vu le film, Sans toit ni loi , par Agnès Varda, j’ai conclu que c’était simplement un portrait d’un paria qui a payé un grand prix pour sa liberté. Mais après un peu de réfection sur le film et le personnage principale, Mona, j’ai réalisé que Varda voulait dire quelque choses d’autre. Elle construit brillamment une narrative, dans une forme d’un documentaire, qui raconte l’histoire de Mona par les yeux des gens qu’elle a impressionné avant sa mort. Les entretiens, avec chaque personne qui ont rencontré Mona, révèlent plus de eux que de Mona. Ces gens révèlent leur propre émotions, leur sens de la liberté, leurs préjuges, et comment ils voient eux-mêmes et leurs vies. Dans un sens, Varda prend une approche féministe et philosophique. J’ai aimé les rapports de Mona avec les femmes dans le film, en particulier avec Yolande, la femme du berger, et Madame Landier. Mona provoque des réactions différentes dans ces femmes. Elle est
Background image of page 1

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
Image of page 2
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

This note was uploaded on 02/10/2011 for the course FREN 4529 taught by Professor Burette during the Spring '11 term at UVA.

Page1 / 2

Sans Toit ni Loi - Christine Azelby 4/20/10 Rponse Critique...

This preview shows document pages 1 - 2. Sign up to view the full document.

View Full Document Right Arrow Icon
Ask a homework question - tutors are online