05-12-2011 01;39;17PM

05-12-2011 01;39;17PM - lies avec Mere. Moi, j'avais...

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
lies avec Mere. Moi, j'avais rouvert la fenetre, et je les regardais echanger leurs impressions. — A quoi reves-tu done ? disait Anissa toujours Foeil sur moi. A rien, dis-je mollement 0 ; puis, apres un arret: je pensais aux differents visages du destin. Je pensais a la volonte de Dieu. Derriere ce mur, il y a un mort et des femmes folles de douleur. Ici, chez nous, d'autres femmes parlent de mariage. .. Je pensais a cette difference. 230 - Arrete-toi de « penser » coupa vivement A'icha. Puis a Hafija qui entrait: c'est a elle que tu devrais donner des cours, non a moi. Elle passe son temps a penser. A croire qu'elle a lu autant de livres que toi. Et pourquoi ne voudrais-tu pas ? demandait Haf9a. — Je n'ai besoin d'apprendre le francais, repondis-je. A quoi cela pourrait-il me servir ? Pere nous a toutes instruites dans notre langue. « Cela seul est necessaire,» a-t-il coutume de dire. — II est utile de connaitre d'autres langues que la sienne, dit
Background image of page 1
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

This note was uploaded on 05/14/2011 for the course FRENCH 201 taught by Professor Staff during the Spring '11 term at UCSD.

Ask a homework question - tutors are online