05-12-2011 01;48;04PM

05-12-2011 01;48;04PM - la fin, si ce mot nous designait...

Info iconThis preview shows pages 1–2. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
la fin, si ce mot nous designait nous deux seules, et non pas plutot les autres femmes, toutes les femmes de notre pays. A vrai dire, meme si je Favais su, qu'aurais-je pu repondre ? Hafca etait trop savante 0 pour moi. Et c'est ce que j'aurais voulu lui dire quand elle se tut dans Fattente peut-etre de mes paroles. Mais ce fut une autre voix qui repondit, une voix de femme qui, par la fenetre ouverte, montait claire comme une fleche 0 vers le ciel, qui se developpait, deployait son vol°, un vol ample comme celui de 410 Foiseau apres Forage, puis qui retombait en cascades soudaines. - Les autres femmes se sont tues, dis-je. II ne reste plus que la mere pour pleurer. .. Ainsi est la vie, ajoutais-je apres un moment. II y a ceux qui oublient ou simplement qui dorment. Et ceux qui se heur- tent toujours centre 0 les murs du passe. Que Dieu les ait° en sa pitie ! — Ce sont les veritables exiles, dit Haf<;a. Tunis, 1959
Background image of page 1

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
Image of page 2
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

This note was uploaded on 05/14/2011 for the course FRENCH 201 taught by Professor Staff during the Spring '11 term at UCSD.

Page1 / 2

05-12-2011 01;48;04PM - la fin, si ce mot nous designait...

This preview shows document pages 1 - 2. Sign up to view the full document.

View Full Document Right Arrow Icon
Ask a homework question - tutors are online