Pg 5 - Lorsque Leona eut fini de vomir, baark, son...

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
Lorsque Leona eut fini de vomir, baark, son tchololo, sa patronne, son patron et les petits des patrons, rien que d'y penser, elle n'etait pas bien vaillante. Lusinia en profita. Des deux Totors 2 que Leona avait repeches, il ne lui en restait plus qu'un. Pres d'elle, Lusinia, goguenarde 0 . Dans sa main droite, bien brillant, eclatant comme ses grandes dents, le Totor manquant. A travers 1'eau de ses yeux, larmes et sel de mer meles la piquant, 1'empechant de bien voir, Leona ne 170 distingua que cela : ces deux rangees de dents provocantes, cet or vole. Incisives et canines 0 disposees en ordre de bataille, Totor presque a sa portee, en un evident defi. « II est a moi, ce Totor. Je 1'ai trouve la, a terre. » Mensonge, mensonge effronte. Tout le monde sait qu'aucune piece d'or ne traine par terre, a Saint-Pierre ; que si les Totors en or se promenaient comme ca, tout seuls, sur le quai de Saint-Pierre, ca se saurait ! Il n'y aurait pas tant de negres creve-la-faim 0 et de va-nu-pieds. L'or, il est dans les coffres
Background image of page 1
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

This note was uploaded on 05/14/2011 for the course FRENCH 201 taught by Professor Staff during the Spring '11 term at UCSD.

Ask a homework question - tutors are online