Médecine du Moyen-Âge

Médecine du Moyen-Âge - Cours du 26 janvier 2011 1 [IV e...

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: Cours du 26 janvier 2011 1 [IV e a u X V e s icle a p. J .-C. ] 2 Mdecine du Moyen ge occidental Principes fondamentaux Croyances / connaissances Pratiques pidmies 3 476 ap. J.-C.: croulement de l'empire romain Ds 375 ap. J.-C.: sparation de l'empire d'Occident et de l'empire d'Orient Orient: maintient d'un certain niveau de civilisation et fait le relai entre les 2 jusqu' la fin de Moyen ge Occident: priode de dclin notamment des aux ingalits sociales 4 Priode monastique [600-1100] Vision surnaturelle et Priode scolastique [1100-1400] La scolastique = art de symbolique du monde - forte influence de la religion Les monastres sont des foyers de civilisation et de charit Les hpitaux accueillent toutes les misres du monde et dpendent de l'glise l'enseignement Sous l'impulsion de l'cole de Salerne, des universits sont cres Priode de dveloppement intellectuel o se cotoient notamment: art, thologie, droit et mdecine 5 6 Blier : tte Taureau : cou, gorge Gmeaux : bras, mains, poumons Cancer : estomac, seins Lion : coeur, nerfs Vierge : intestins Balance : reins Scorpion : organes respiratoires Sagittaire : hanches, cuisses Capricorne : genoux Verseau : mollets, chevilles Poissons : pieds 7 Priode monastique [600-1100] Les monastres taient le Priode scolastique [1100-1400] Influence de la science refuge du savoir mdicale arabe en ouvrages mdicaux pour la Occident formation des clercs Les connaissances et Les moines-mdecins sont comptences s'acquirent donc les seuls connatre par: et dispenser une mdicine (1) la lectio quelque peu savante (2) la questio (3) la determinatio La plupart des maladies (4) la disputatio portent le nom d'un saint 8 cole de Monte Cassino cole de Salerne Fonde au VIe s. par St Benot: consignes de soigner les malades et de les aider par la prire. Ils ont pu accder l'tude quelques sicles plus tard. ge d'or de l'cole: XIe s. Orgine de l'cole de mdecine dispute. D'abord sous le contrle du clerg, est devenue progressivement laque. Point de convergence de tous les grands courants de pense mdicale. Marque par 3 grandes priodes. 17 aot 1220: ouverture officielle de la 1re Fac. de mdecine Situation gographique idale (Salerne et Espagne). ge d'or: enseignement et pratique = mdecins arabes, religieux catholiques, mdecins juifs rfugis d'Espagne... > 1256 : Origine de la Sorbonne. Prpondrance de la pense d'Aristote dans l'enseignement. Astrologie et alchimie 9 [VIIe au XIIe s.] Facult de Montpellier Facult de mdecine de Paris Priode monastique [600-1100] Les troubles sont interprts Priode scolastique [1100-1400] L'exercice mdical est interdit partir des astres Diagnostic: analyse du pouls et observation des urines Gurison: reliques Pharmacope : plantes L'examen du corps humain est interdit, tout comme les dissections qui elles peuvent mener l'excommunication aux moines (Conciles) Armes thrapeutiques: Hydrothrapie et rgimes alimentaires, saignes (humeurs) Pharmacope: vgtale, animale, minrale Plus favoriss = mdecins / pauvres = gurisseurs, barbiers et extracteurs de dents 10 Frres jumeaux originaires d'Asie mineure, dcapits en 303 pour refus de renier leur foi chrtienne Saints, considrs comme les patrons des mdecins L'illustration voque un de leurs miracles, celui de la premire transplantation d'organes entre individu, sans rejet. Cme et Damien au IVe sicle 11 Constats gnraux: condamnation de la pratique: Concile de Tours en 1163 L'glise a horreur du sang Concile de Latran IV en 1215 Aucun clerc [...] n'excutera aucune peine de sang [...]. Le sous-diacre, le diacre et le prtre ne pratiqueront pas l'art de la chirurgie qui comporte brlure ou saignes la chirurgie constituait le parent pauvre de la mdecine mtier presqu'exclusivement exerc par: barbiers (itinrants) barbiers-chirurgiens ( robe courte et robe longue) certains mdecins forms dans les universits ont pratiqu la chirurgie transmission du savoir 12 Guy de Chauliac [1295-1351] N en Languedoc Mdecin des papes d'Avignon (trpanation) Son ouvrage Chirurgia magna reprsente le sommet de la chirurgie mdivale comprend 3299 rfrences, dont 890 de Galien A mis au point un systme de poids et poulies extension des membres fracturs A tabli la distinction entre peste pulmonaire et peste bubonique 13 Chirurgien des rois de France (Philippe le Bel, Louis X) Trait Cyrurgia o il Henri de Mondeville [1260-1320] nonce les caractristiques et rgles d'un bon chirurgien, dont le respect de l'ordre des priorits: 1. 2. 3. 4. 5. son salaire viter ou atnuer les mchants propos oprer prudemment la maladie la force du malade 14 Constantin l'Africain [1015-1087] N en Tunisie, il a voyag en Syrie, en Inde, en thiopie, en gypte Un des illustres mdecin et professeur de l'cole de Salerne Il a traduit plusieurs oeuvres (Hippocrate, Galien, 3 mdecins arabes), mais dcri pour tentative de plagiat 15 Hospices ou Htels-Dieu Charit et assistance aux pauvres, infirmes et mendiants prones par le christianisme. Des vques aux moines. Situs dans villes, pas de mdecins ni chirurgiens.. Les hospitaliers > XIIe s. lieux de soins installs sur les chemins de plerinage. Les maladreries Un peu en retrait des villes, lieux de soin pour les lpreux. Au dbut de XIIIe s. ~ 2000 maladreries. Les autres hpitaux spcialiss Plus petites structures pour pathologies spcifiques 16 La lpre A svi, plusieurs priodes, sur diffrents territories, mais a atteint son maximum entre le XIIet et le XIVe s. On craignait les personnes atteintes (ladre, mseau) Crmonie de mise hors du sicle : Stigmatisation: habit caractristique & instrument (crcelle, cliquette ou cloche) Rejet: interdiction de se marier ou dissolution du mariage, confiscation des biens (mendicit) Isolement: cabane de bois, maladreries 17 Phillippe V et accusation fallacieuse des juifs La peste noire 1347 1352 Point d'entre: port commercial de Gnes suite une attaque de Mongols Caffa (Constantinople Sicile - Marseille) En 3 ans, tout le continent europen est victime de la peste la maladie Fuite et parfois diffusion de 18 La peste noire 25 millions de morts de la population de l'Europe 1/3 de la population du monde connu Impuissance mdicale totale causes: mauvais air / causes clestes (Jupiter, Mars, Saturne) / individus malintentionns / punition divine annonce dans l'Apocalypse Progressivement: politique sanitaire + quarantaine 19 Chasse garde des femmes remdes pour faciliter l'accouchement: ternuement; lavement ou application de produits thrapeutiques; position verticale Sage-femme de l'cole de Salerne [XIe s] Formation des femmes Salerne conteste par certains) Trotula di Ruggerio (biographie Oeuvre trs populaire du XIIIe au XVIe s. : Les maladies des femmes avant, pendant et aprs l'accouchement 20 Le pronostic est important pour que le patient puisse se prparer spcifique pour les personnes en fin de vie, malgr les Htels-Dieu monastique on dsire une proximit avec les saints pour l'ternit Pas encore de structure Pendant la priode 21 http://www.bium.univ-paris5.fr/s}m/video/ 20090613_06.htm (15min30) les tablissements les maladies mentales les pidmies 22 Priode marque par l'obscurantisme de la mdecine et de la chirurgie Divorce entre la mdecine et la chirurgie Cration des universits avec les premires Facults de mdecine Plusieurs lieux de soins sont dvelopps pour venir en aider aux ncessiteux Impuissance devant de grandes pidmies qui font de terribles ravages (en plus des guerres et de la famine) 23 Hecketsweiler, P. (2010). Histoire de la mdecine, des malades, des mdecins, des soins et de l'thique biomdicale. Ellipses ditions: Paris. Lefebvre, C. (2008). Historique de l'accompagnement en fin de vie et en soins palliatifs. Chapitre 2 tir de la thse de doctorat intitule: Les bnvoles d'accompagnement en soins palliatifs en Aquitaine:une ressources mconnue des mdecins gnralistes . Universit de Bordeaux2: France. 24 25 ...
View Full Document

This note was uploaded on 10/08/2011 for the course HSS 2521 taught by Professor Isabellemarcoux during the Winter '10 term at University of Ottawa.

Ask a homework question - tutors are online