rule of law - Strasbourg, 28 mars 2011 Etude n 512 / 2009...

Info iconThis preview shows pages 1–4. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
Ce document ne sera pas distribué en réunion. Prière de vous munir de cet exemplaire. www.venice.coe.int Strasbourg, 28 mars 2011 Etude n° 512 / 2009 CDL-AD(2011)003rev Or. fr. COMMISSION EUROPÉENNE POUR LA DÉMOCRATIE PAR LE DROIT (COMMISSION DE VENISE) RAPPORT SUR LA PRÉÉMINENCE DU DROIT adopté par la Commission de Venise lors de sa 86e session plénière (Venise, 25-26 mars 2011) sur la base des observations de M. Pieter van DIJK (membre, Pays-Bas) Mme Gret HALLER (membre, Suisse) M. Jeffrey JOWELL (membre, Royaume-Uni) M. Kaarlo TUORI (membre, Finlande)
Background image of page 1

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
CDL-AD(2011)003rev - 2 - Table des matières I. Introduction . .............................................................................................................. 3 II. Les origines historiques des notions de « Rule of law » (prééminence du droit), « Rechtsstaat » et « Etat de droit » . .......................................................................... 3 III. La prééminence du droit en droit positif. .................................................................... 5 IV. La quête d'une définition . .......................................................................................... 9 V. Les nouveaux défis . ................................................................................................ 14 VI. Conclusion . ............................................................................................................. 15 Annexe : liste des critères d'évaluation de la situation de la prééminence du droit dans un État . ........................................................................................................................ 16
Background image of page 2
CDL-AD(2011)003rev - 3 - I. Introduction 1. La notion de « prééminence du droit » forme, avec celles de la démocratie et des droits de l’homme 1 , le triple socle sur lequel repose le Conseil de l’Europe ; elle est consacrée par le préambule de la Convention européenne des droits de l'homme. 2. Elle est par ailleurs consacrée par un certain nombre d'instruments internationaux relatifs aux droits de l'homme et par d'autres documents normatifs. 3. La présente étude s'appuie sur la Résolution 1594 (2007) de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, « La notion de rule of law » (voir notamment le paragraphe 6.2, qui mentionne la Commission de Venise). Elle vise à retenir une définition consensuelle de la prééminence du droit, qui permette aux organisations internationales et aux juridictions nationales et internationales d'interpréter et d'appliquer ce principe fondamental. Il importe par conséquent que la nature même de cette définition autorise son application concrète. 4. Malgré une similarité terminologique, il convient de noter d'emblée que la notion de « prééminence du droit » (« Rule of law ») n'est pas toujours synonyme de « Rechtsstaat », « Estado de Direito » ou « Etat de droit ». Elle n'équivaut pas non plus à la notion russe de « prééminence de la législation » ou « prééminence des lois » (
Background image of page 3

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
Image of page 4
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

This note was uploaded on 02/02/2012 for the course LAW DRT1000 taught by Professor Alainvalliere during the Fall '11 term at Université de Montréal.

Page1 / 17

rule of law - Strasbourg, 28 mars 2011 Etude n 512 / 2009...

This preview shows document pages 1 - 4. Sign up to view the full document.

View Full Document Right Arrow Icon
Ask a homework question - tutors are online