pros - Portrait de la traite au Canada L a t r a i t e d '...

Info iconThis preview shows pages 1–2. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: Portrait de la traite au Canada L a t r a i t e d ' t r e s h u m a i n s n ' e s t p a s o u ' i n t e r n a t i o n a l e : e l l e s d v i t d I ' i n t e r i e u r m d m e d e s p a y s , n o t a m m e n t a u C a n a d a . srGALrT GAL ET lrLL HANLEY I I esclavage moderne apparait souvent aux Cana- I diens comme un phdnomdne lointain, quelque L chose qui ne peut arriver ici et qui concerne des soci6t6s et des individus bien diff6rents de u nous u. Pourtant, sous la forme de Ia traite humaine, l'esclavage moderne existe bel et bien dans notre pays. En 2005, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a estim6 qu'il y avait au moins 1400 victimes de la traite internationale qui, chaque ann6e, avaient pour destination finale le Canada. Elle a aussi estim6 qu'entre 1500 et 2200 personnes sont transport6es du Canada aux Etats-Unis 2r des fins de traite humaine (une partie de ce nombre 6tant originaire du Canada). Puisque les enquOtes s6rieuses concernant ce ph6no- mbne demeurent presque inexistantes, ces chiffres sont trds approximatifs. Les observations que nous ferons ici se basent donc sur l'une des premidres dtudes empiriques portant sur cette probl6matique au pays. Celle-ci a 6tE rda- lis6e auprds d'une quarantaine de groupes communau- taires qui viennent en aide aux victimes de la traite humaine au Canadar, QUr SONT LES VTCTTMESI Pr6cisons d'embl6e qu'il y a traite lorsqu'il y a transport d'une personne ?r des fins de contrdle et d'exploitation de son travail au profit d'un tiers. Le Canada sert de pays de destination (les individus sont amen6s ici d cette fin), de transit (les individus sont de passage, en route vers un autre pays) et de source (les victimes sont originaires d'ici). Dans Ies m6dias, on parle davantage de la traite internationale par laquelle des victimes sont amen6es au Canada en pro- venance de pays moins d6velopp6s ou moins riches. Des centaines d'enfants, d'hommes et surtout de femmes sont I'objet d'un tel trafic chaque ann6e. Ils proviennent princi- palement des Philippines, de la Thailande et des pays de l'ex-Union sovi6tique. Mais il est important de faire connaitre aussi I'autre forme de traite humaine qui reqoit moins d'attention m6- diatique: Ia traite interne, celle qui concerne le transport de personnes originaires du Canada d l'int6rieur mOme du pays et d des fins d'exploitation. Les principales industries criminelles qui profitent de la traite interne sont celles du sexe et de la drogue (souvent directement li6e d la pros- titution) de mme que les secteurs du travail au noir et du travail sous-pay6 (aides domestiques, soins aux enfants, travail dans la construction, Ia restauration, les petites ma- nufactures, etc.)....
View Full Document

Page1 / 3

pros - Portrait de la traite au Canada L a t r a i t e d '...

This preview shows document pages 1 - 2. Sign up to view the full document.

View Full Document Right Arrow Icon
Ask a homework question - tutors are online