Final Exam Paper CANS-200 (Antoine Tardif)

Final Exam Paper CANS-200 (Antoine Tardif) - Le Canada...

Info iconThis preview shows pages 1–4. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
Le Canada Antoine Tardif (260440232) Travail présenté à Elsbeth Heaman, Introduction to the Study of Canada CANS-200 Faculté d’Arts Université McGill Le 22 décembre 2011
Background image of page 1

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
Nul doute que le cours « Introduction to Canadian Studies » m’a permis d’en apprendre davantage sur le pays dans lequel j’ai vécu presque toute ma vie. J’emploie le mot presque puisque j’ai eu la chance, à l’âge de 10 ans, d’apprendre une nouvelle culture alors que mes parents avaient accepté un emploi à Petaluma, en Californie. Les autres années de mon existence, je les ai passées dans notre beau Canada. Natif de Daveluyville au Centre-du-Québec, j’ai eu l’opportunité, de 2004 à 2011, de voyager à travers le pays. J’ai habité un an à Wilcox en Saskatchewan, deux ans à Acadie Bathurst au Nouveau Brunswick, en plus de visiter les autres provinces grâce à des tournois de hockey. J’ai cru intéressant de faire cette petite introduction pour me présenter afin de renforcir le but de cet ouvrage qui est de répondre à la question suivante : « How profound, how inevitable is the trope of "crisis" in Canadian history, politics, and culture? Can Canada be fixed? » J’ai visité chacune des provinces du Canada (on peut aussi inclure les Territoires du Nord-Ouest puisque j’ai participé aux Jeux du Canada à Whitehorse en 2007 en tant que représentant de l’équipe de hockey québécoise), toutefois avant que je termine le cours « CANS-200 » j’ignorais énormément de choses sur l’histoire de notre pays, sa culture et sa politique mais encore plus important, sur la différence qui existe entre la vision et les valeurs des Canadiens francophones et des Canadiens anglophones. En effet, il y a lieu de se questionner sur l’effet de crise auquel le Canada fait face en ce qui consiste à maintenir sa « Canadian-ness ». Dans le texte qui suit, je ferai une analyse de mon point de vue sur l’importance que nous attribuons à notre pays et en quoi cela consiste d’être Canadien; un peu comme a tenté de le faire Irvin Studin dans son livre « What Is a Canadian?: Forty-Three Thought-Provoking Responses » 1 Dans le premier paragraphe, je parlerai de notre histoire ainsi que de la séparation entre les Canadiens français et anglais. Deuxièmement, j’écrirai un chapitre sur l’importance de la 1 Irvin Studin, What Is a Canadian?: Forty-Three Thought-Provoking Responses , Vol. 1 (Douglas Gibson Books, 2006).
Background image of page 2
politique de notre pays en faisant une comparaison avec celle des États-Unis. Troisièmement, j’élaborerai sur les échanges commerciaux qui ont forgé notre identité sur le plan économique. En conclusion, je ferai le point sur l’effet de crise qui existe au Canada. La première sortie de classe m’a tout de suite plongé dans notre histoire alors qu’au
Background image of page 3

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
Image of page 4
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

This note was uploaded on 02/27/2012 for the course BUSINESS 101 taught by Professor All during the Spring '09 term at McGill.

Page1 / 9

Final Exam Paper CANS-200 (Antoine Tardif) - Le Canada...

This preview shows document pages 1 - 4. Sign up to view the full document.

View Full Document Right Arrow Icon
Ask a homework question - tutors are online