CHIMIEGENERALEChap2_liaison_2007 - Universit...

Info iconThis preview shows pages 1–7. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
1 Faculté de Médecine Pierre-et-Marie-Curie PCEM 1 Support de cours CHIMIE GENERALE CHAPITRE II - LIAISONS CHIMIQUES Professeur Antoine GEDEON Professeur Ariel de KOZAK (mise à jour : 28/5/2007) Université Pierre-et-Marie-Curie Pitié-Salpêtrière
Background image of page 1

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
2 CHAPITRE II : LIAISONS CHIMIQUES 1. Liaisons chimiques. 1.1. Schéma de Lewis. Schéma de Lewis d’un atome. Chaque atome est entouré d’un nombre de points égal au nombre d’électrons de valence. Ex: H . ; Schéma de Lewis d’une molécule. Les atomes s’unissent en mettant chacun en commun un ou plusieurs électrons appartenant à leur couche de valence. Ex: H H 1.2. Règle de l’octet. Gaz rares Configuration stable Huit électrons sur la couche externe (sauf pour He : 2 électrons) OCTET Chaque atome engagé dans une liaison cherche à acquérir la configuration électronique du gaz rare qui le suit dans la class ification périodique : OCTET Cl
Background image of page 2
3 1) Liaison covalente : EN faible < 2 (EN = électronégativité). C’est une mise en commun d’un ou de plusieurs doublets d’électrons entre deux atomes identiques ou ayant des électronégati vités voisines. Chacun des deux atomes fournit un ou plusieurs électrons de sa couche externe. 1.3. Types de liaisons. A B A B ou A B Cl Cl Cl Cl Cl Cl ou H N H H H N H H Exemples. - Formation de la molécule de dichlore Cl 2 : - Formation de la molécule d’ammoniac NH 3 : 17 Cl : . ... / 3s 2 3p 5 7 électrons de valence 7 N : .… / 2s 2 2p 3 5 électrons de valence (schéma de Lewis)
Background image of page 3

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
4 Les doublets assurant des liaisons doublets liants. Les doublets n’assurant pas de liaison doublets non liants ou doublets libres. - La formation de liaisons ne conduit pas nécessairement à la saturation de la couche externe par huit électrons (configuration de g az rare). - Il peut subsister dans la molécule des cases vi des (orbitales) sur certains atomes. Exemple. Dans l’hydrure de bore BH 3 , le bore possède une orbitale restée vide : c’est une lacune électronique. H O H H O H H B H H B H H H 8 O : . ... / 2s 2 2p 4 6 électrons de valence
Background image of page 4
5 H C O H Liaisons covalentes multiples Exemples. - Le dioxygène : - Le diazote : Les deux liaisons σ et π ne sont pas de même nature. Elles ont des énergies différentes. liaison σ (sigma) liaison π (pi) 1 liaison σ et 2 liaisons π O O O O N N N N C C H H H H
Background image of page 5

Info iconThis preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full DocumentRight Arrow Icon
6 2) Liaison covalente dative. C’est une mise en commun d’électrons entre un atome B qui possède un doublet libre (non liant) et un autre atome A qui comporte une lacune électronique : Symbole : Flèche du donneur vers l’accepteur OU tiret avec des charges formelles. L’usage actuel est d’utiliser le symbolisme : A B A B A B Exemples : le trifluorure de bore BF 3 et l’ammoniac NH 3 forment un composé d’addition.
Background image of page 6
Image of page 7
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Page1 / 45

CHIMIEGENERALEChap2_liaison_2007 - Universit...

This preview shows document pages 1 - 7. Sign up to view the full document.

View Full Document Right Arrow Icon
Ask a homework question - tutors are online