GE210

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: romagnétique de ∆C = Ω Ω l'alternateur et le couple du moteur d'entraînement). Ps est le coefficient du couple synchronisant, on a : Ω 3VEo cosθ Cs = ΩLω − Ps > 0 et Cs > 0 : dans la zone de fonctionnement stable. − Ps < 0 et Cs < 0 : dans la zone de fonctionnement instable. Cs = ΙΙ.11.2 ΙΙ.11.2 Capacité de surcharge La capacité de surcharge d'une machine synchrone ou coefficient de surcharge statique est Pmax définit par : ks = n . III. FONCTIONNEMENT EN MOTEUR SYNCHRONE III.1 Principe de fonctionnement Lors de la marche en parallèle, la machine synchrone pourrait passer du régime générateur au régime moteur et inversement; Ce passage est lié à la variation de l'angle θ par suite à une avance ou à un retard de la roue polaire. La machine est préalablement accrochée, déchargée (I♠0), Pm♠pertes moteur; La machine synchrone absorbe une puissance électrique qui compense les pertes (au moins les pertes par frottement). Les figures III.1, représentent schématiquement l'interaction entre les champs statorique et rotorique en moteur et en générateur...
View Full Document

This note was uploaded on 11/27/2012 for the course GE 42 taught by Professor Bilel during the Spring '12 term at École Centrale Paris.

Ask a homework question - tutors are online