Anatole France - Pierre Noziere

A vrai dire les casques et les boucliers de leclerc

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: chever paisiblement leur destinee dans quelque panoplie de chateau. Sa boutique etait pleine de hallebardes, de morions, de salades, de gorgerins, de cuirasses, de greves et d'eperons, et il me souvient d'y avoir vu une targe du XVe siecle, toute peinte de devises galantes et telle que ceux qui ne l'ont point vue ont manque de respirer une merveilleuse fleur de chevalerie. Il y avait la des lames de Tolede et des armures sarrasines d'une grace infinie; ces casques ovales d'ou tombait un reseau de mailles d'acier fin comme la mousseline, ces boucliers damasquines d'or m'ont donne dans mon jeune age une vive admiration pour les emirs exquis et terribles qui combattaient contre les barons chretiens a Ascalon et a Gaza; et si maintenant encore je prends tant de plaisir a lire la tragedie de Zaire, c'est sans doute parce que mon imagination se plait a parer de ces belles armes l'aimable et malheureux Orosmane. A vrai dire, les casques et les boucliers de Leclerc jeune ne dataient pas des croisades; mais j'etais enclin a voir dans la boutique de mon vieil ami la cotte de Villehar...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online