Anatole France - Pierre Noziere

Adolphe meyer dans son histoire de vernon elle est

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: qui les planta. Le marechal de Belle−Isle, qui avait herite la magnificence de Fouquet, son grand−pere, crea dans ses courts loisirs le parc de Bizi. “Quand il n'etait pas a Metz, dit Barbier, il etait dans sa terre, pres de Vernon, dirigeant une armee de terrassiers, de macons, de jardiniers et de decorateurs.” On ne lui enviera pas son fastueux repos si l'on songe a ses fatigues. Qu'on relise cette retraite de Prague, quand le marechal, investi par l'ennemi, sortit de la place avec quinze mille hommes qu'il reussit a rendre, pour ainsi dire, invisibles, et qu'il conduisit a Egra, en sept journees de l'hiver le plus rigoureux. Officiers et soldats, roules dans leur manteau, couchaient sur la neige. Le vieux marechal, qui souffrait de la goutte, dormait dans un carrosse qu'on abritait derriere un mur de neige. L'operation etait de plus delicates et exigeait, parait−il, une habilete consommee. Mais le merite d'une retraite n'est guere reconnu que par les gens de l'art. Le public n'en II. LA PETITE VILLE 53 Pierre Noziere est jamais touche. La retraite de Prague accrut en meme temps la gloire et l'impopularite du marechal de Belle−Isle. Ce grand homme de guerre fut alo...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online