Anatole France - Pierre Noziere

Avec quelle eloquence il decrivait ses futurs

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ient etre bons, mais dont la couleur etait froide et grise, en sorte que cette copie ne ressemblait pas a l'original. Quand on lui en faisait l'observation, Jacobus Dubroquens repondait en souriant: “Mon Dieu! c'est bien simple! Rubens saute haut comme cela (et il mettait la main au niveau de son genou), et moi je saute haut comme cela", (et il elevait le bras au−dessus de sa tete). A la Sirene pres, il n'etait l'auteur d'aucun tableau. Cette particularite, assez remarquable dans la vie d'un peintre, ne l'inquietait nullement. X. LES DEUX COPAINS 34 Pierre Noziere “Mes tableaux, disait−il en se frappant le front, ils sont la!” Il avait la, en effet, sous son feutre a la Rubens, deux ou trois conceptions peu communes d'apotheoses, dans lesquelles il melait toujours Anaxagore, le Bouddah, Zoroastre, Jesus−Christ, Giordano Bruno et Barbes. Que de fois, tout jeune, en ce temps deja lointain, je preferai a l'Ecole et au cours de M. Demangeat l'atelier poudreux des deux amis et les theories esthetiques de Jacobus Dubroque...
View Full Document

This note was uploaded on 12/08/2012 for the course ECON 101 taught by Professor M.garibaldi during the Spring '12 term at Grenoble Ecole de Management.

Ask a homework question - tutors are online