Anatole France - Pierre Noziere

Ce nest pas une curiosite vaine qui la conduit dans

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: chions le long des rochers mornes, le vent s'etant eleve, un grain nous couvrit d'ombre et de pluie. Nous allames nous secher dans une auberge du hameau de Kerherneau. La, dans la salle basse ou des hommes chevelus, chausses de braies antiques, boivent le cidre blond et le rude tafia, assis au coin de la cheminee dans laquelle brule une poignee de genets et de bruyeres, je songe a ce rivage dont les voix plaintives emplissent encore mon oreille et a cette ile sainte des Sept−Sommeils que l'Ocean recouvre d'une ecume plus blanche et plus froide que la robe des vierges prophetiques et que les ames des morts. Le hibou miaule sur le toit. Pres de moi, les buveurs a la longue chevelure se tiennent graves et silencieux devant l'ecuelle de cidre ou le verre d'eau−de−vie. En attendant le souper que l'hotesse apprete, je tire de ma poche le seul livre que j'aie emporte sur ce bord brumeux de la terre. C'est une chanson, ou plutot une suite de contes mis en langage rythme, avec une gravite V. EN BRETAGNE 77 Pierre Noziere enfantine, par des chanteurs qui ne savaient pas ecrire, pour des auditeurs qui ne savaient pas lire: c'est l'Odyssee. Je l'ouvre a l'onzieme livr...
View Full Document

This note was uploaded on 12/08/2012 for the course ECON 101 taught by Professor M.garibaldi during the Spring '12 term at Grenoble Ecole de Management.

Ask a homework question - tutors are online