Anatole France - Pierre Noziere

Celuici obeit et revint dire a cesar ce sont les

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: amp, sur le quai Voltaire. C'etait un jour gris et froid d'hiver. Le bouquiniste dont l'etalage s'etendait entre une des statues du quai des Saints−Peres et les boites de M. Debas etait alors un vieux philosophe assez semblable par VII. MONSIEUR DEBAS 25 Pierre Noziere le caractere aux cyniques du declin de la Grece. Il avait en commun avec son voisin le mepris du gain et une sagesse superieure. Mais la sienne etait inerte et taciturne. Quand l'empereur passa devant lui, ce bonhomme brulait un volume dans une marmite pour chauffer ses vieilles mains. Tel ce beau terme de marbre qu'on voit sous un marronnier des Tuileries, figure d'un vieillard tendant la main sur la flamme d'un rechaud qu'il presse contre sa poitrine. Curieux de connaitre les livres dont le libraire se chauffait, Napoleon ordonna a son aide de camp de s'en informer. Celui−ci obeit et revint dire a cesar: “Ce sont les Victoires et conquetes.” Ce jour la, Napoleon et M. Debas furent bien pres l'un de l'autre. Mais ils ne se parlerent pas. Si je n'aimais la verite d'un amour filial et candide, j'imaginerais quelque aventure de l'empereur, de son aide d...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online