Anatole France - Pierre Noziere

Cetait un homme de pensee il voulait ressembler a

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: deux chevalets et des chaises de paille defoncees. La poudre des marbres, qui penetrait par les fentes de la porte et des chassis, recouvrait seule la nudite livide des murs et du carrelage. X. LES DEUX COPAINS 33 Pierre Noziere Jacques Dubroquet etait peintre d'histoire, et Jean Meusnier paysagiste. Ce paysagiste ressemblait a un arbre; il en avait la rude ecorce, la forte seve, la paix et le silence. Ses cheveux drus se dressaient sur son front rugueux, comme les rejetons d'un saule etete. Il parlait peu, sachant peu de mots. Mais il peignait beaucoup. Matinal, egaye d'un verre de vin blanc, il s'en allait par la banlieue faire des etudes d'apres lesquelles il executait ensuite, dans l'atelier, des tableaux d'un sentiment brutal et d'un faire obstine. Paysan de race, prudent, defiant, ruse, le visage aussi muet que la langue, se souciant peu de son copain, il n'y avait pour lui au monde qu'Euphemie, la cremiere du boulevard Montparnasse, une grosse femme tendre de cinquante ans, chez laquelle il prenait ses repas, et qu'il aimait d'un amour satisfait et narquois. Jacques Dubroquet, peintre d'histoire, plus age que lui de qu...
View Full Document

This note was uploaded on 12/08/2012 for the course ECON 101 taught by Professor M.garibaldi during the Spring '12 term at Grenoble Ecole de Management.

Ask a homework question - tutors are online