Anatole France - Pierre Noziere

Comme jeanne comme le marechalferrant comme martin le

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ient une complainte dont voici quelques couplets: Nous avons ete de bande Quarante et deux Arzonnois A la guerre de Hollande, Pour le plus grand de nos rois. ................ Ce fut de juin le septieme Mil six cent septante et trois, Que le combat fut extreme De nous et de Hollandois. Les boulets comme la grele Passaient parmi nos vaisseaux, Brisant mats, cordages, voile, Et mettant tout en lambeaux. La merveille est toute sure Que pas un homme d'Arzon Ne recut la moindre injure Du mousquet ni du canon. Un d'Arzon changeant de place, Un boulet vint a passer, Brisant de celui la face Qui venait de s'y placer. L'Arzonnois, la sauvant belle, Eut l'epaule et les deux yeux V. EN BRETAGNE 85 Pierre Noziere Tout couverts de la cervelle De ce pauvre malheureux. De Jesus la sainte aieule, Par un bienfait singulier, Nous connaissons que vous seule Nous gardiez en ce danger. Ce n'est pas la proprement une poesie populaire; ces vers sont l'oeuvre de quelque bon recteur qui savait le francais dans les regles. Ils se chantent sur un vieil air triste a pleurer. Il y a en face...
View Full Document

This note was uploaded on 12/08/2012 for the course ECON 101 taught by Professor M.garibaldi during the Spring '12 term at Grenoble Ecole de Management.

Ask a homework question - tutors are online