Anatole France - Pierre Noziere

Depuis lors on navait plus de ses nouvelles on

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: devant une bouteille de vin blanc, en souvenir de son premier etat; car il avait ete saute−ruisseau avant d'entrer au regiment. Elle l'avait repris alors; elle l'avait ramene chez elle avec une joie triomphale. Mais il n'y etait pas reste longtemps; il avait disparu un jour, emportant, disait−on, une douzaine d'ecus caches par Mme Mathias sous sa paillasse. Depuis lors, on n'avait plus de ses nouvelles. On croyait qu'il s'etait laisse mourir dans un lit d'hopital, et on l'en approuvait. “C'est pour vous une delivrance", disait mon pere a Mme Mathias. Alors des larmes brulantes et comme enflammees montaient aux yeux de Mme Mathias; ses levres tremblaient, et elle ne repondait pas. Or, un jour de printemps, Mme Mathias, ayant serre sur ses epaules son terrible chale noir, m'emmena promener a l'heure accoutumee. Mais elle ne me conduisit pas ce jour−la aux Tuileries, notre jardin royal et familier, ou tant de fois, laissant ma balle et mes billes, j'avais colle mon oreille contre le piedestal de la statue du Tibre pour ecouter des voix mysterieuse...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online