Anatole France - Pierre Noziere

Elle singenia ensuite a lui trouver de louvrage et

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ire. Ma mere etait tres econome; elle etait aussi tres charitable. Sa charite la fit agir d'une maniere qui montre la bonte de son ame,—il n'y en eut jamais de plus belle au monde,—mais qui me causa d'assez vifs desagrements. Ayant appris, je ne sais comment, qu'un tailleur−concierge de la rue des Canettes, nomme Rabiou (c'etait un petit homme roux et cagneux qui portait une tete d'apotre sur un corps de gnome), languissait dans la misere et meritait un sort meilleur, elle songea tout de suite a lui etre utile. Elle lui fit d'abord quelques dons. Mais Rabiou etait charge de famille, plein de fierte d'ailleurs, et je vous ai dit que ma mere n'etait pas riche. Le peu qu'elle put lui donner ne le tira pas d'affaire. Elle s'ingenia ensuite a lui trouver de l'ouvrage, et elle commenca par lui commander pour mon pere autant de pantalons, de gilets, de redingotes VI. LES DEUX TAILLEURS 20 Pierre Noziere et de pardessus qu'il etait raisonnable d'en commander. Mon pere n'eut, pour sa part, rien a gagner a ces dispositions. Les habits du tailleur−concierge lui allaient mal. Comme il etait d'une simplicite admi...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online