Anatole France - Pierre Noziere

Il comptait visiter ensuite langleterre et lallemagne

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ait, la conversation devenait plus vive et plus confuse, et je n'y recueillis rien de considerable. Mais apres le dejeuner, M. Antonin Furnes me fit, en prenant son cafe, un recit interessant dont voici les termes memes: “Il y a trente ans, etant a Paris, je recus la visite d'un Arabe que j'avais connu l'annee precedente a Mascate ou j'avais ete envoye en mission par le gouvernement. C'etait un fort bel homme et un lettre. Il avait une intelligence assez vive, mais entierement fermee a tout ce qui n'etait point le genie de sa race. Il n'y a dans tout l'Orient que les Armeniens qui soient aptes a comprendre les idees europeennes. Les Turcs n'en sont pas capables; les Arabes, encore moins. Celui−ci, qui m'avait recu magnifiquement dans sa maison de Mascate, etait l'homme le plus joli, le plus discret, le plus ceremonieux qu'il fut possible de rencontrer. Je vous ai dit que c'etait un lettre. Il s'occupait surtout d'histoire. Je crois que c'etait l'esprit le plus cultive de Mascate. Il avait a peu pres a...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online