Anatole France - Pierre Noziere

Je le vois encore pale melancolique avec ses beaux

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: midi, il apparaissait dans la cour portant sur le bras sa toilette verte qui enveloppait deux ou trois chefs−d'oeuvre de tunique, les eleves a qui ces beaux ouvrages etaient destines quittaient la partie de barres ou de cheval fondu et se rendaient avec M. Gregoire dans une des salles du rez−de−chaussee, pour essayer l'uniforme nouveau. Attentif et meditatif, M. Gregoire faisait sur le drap toute sorte de petits signes a la craie. Et, huit jours apres, il rapportait, dans la meme toilette verte, un costume irreprochable. Par malheur, M. Gregoire faisait payer tres cher ses tuniques. Il en avait le droit: il etait sans rival. Le luxe est toujours couteux: M. Gregoire etait un tailleur de luxe. Je le vois encore, pale, melancolique, avec ses beaux cheveux blancs et ses yeux bleus, si fatigues sous des lunettes d'or; il etait d'une distinction parfaite et, n'eut ete sa toilette verte, on l'eut pris pour un magistrat. M. Gregoire etait le Dusautoy des potaches. Il devait faire de longs credits...
View Full Document

This note was uploaded on 12/08/2012 for the course ECON 101 taught by Professor M.garibaldi during the Spring '12 term at Grenoble Ecole de Management.

Ask a homework question - tutors are online