Anatole France - Pierre Noziere

Je my rencontrai avec le peintre jarras le sculpteur

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ziere Puis il me dit, en levant au ciel ses deux petits bras: “Vois−tu, mon cher, ma nature est de reverdir!” Je vous le dis sincerement: Champdevaux etait, dans sa simplicite, plus pres de la nature que les orgueilleux qui l'offensent par les longs souvenirs et les revoltes superbes. Cet homme heureux trouva l'annee suivante, presque sans sortir de son potager, une femme qui ressemblait d'une merveilleuse maniere a celle qu'il avait perdue; seulement, elle etait encore plus petite et plus en joues. Il l'epousa et en fut parfaitement heureux jusqu'a sa mort qui survint subitement apres quatre ans de mariage. Il taillait ses arbres quand l'apoplexie le frappa. Ce fut sa derniere surprise. *** Si nous comprenions les figures des ames comme les figures de la geometrie, nous n'aurions pas plus d'animosite a l'endroit d'un esprit trop etroit qu'un mathematicien n'en montre contre un angle qui, faute de cinq ou six degres d'ouverture, n'a pas les proprietes de l'angle droit. *** Je ne crois pas que rien au monde soit comparable a l'agilite avec laquelle les femmes oublient ce qui fut tout pour elles. Par cette effrayante puissance d'oubli autant que par la faculte d'aimer, elles sont vraiment des forces de la nature. *** J'ai dejeune ce matin chez N***, ancien ministre de l'In...
View Full Document

This note was uploaded on 12/08/2012 for the course ECON 101 taught by Professor M.garibaldi during the Spring '12 term at Grenoble Ecole de Management.

Ask a homework question - tutors are online