Anatole France - Pierre Noziere

Le chemin sillonne de pelerins et borde de pauvres

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: n, est large et haute comme celle d'Achille et de Patrocle. Les guerriers qui y reposent etendus, avec leurs armes, furent sans doute des chefs illustres parmi les peuples. Mais un Homere n'a pas dit leur nom. V. EN BRETAGNE 83 Pierre Noziere A la place ou nous sommes, sans doute, une vierge barbare, plus blanche que Polyxene, fut egorgee comme la fille de Priam. Et son ame indignee s'enfuit sous le ciel bas, entre la lande et l'Ocean. Sainte−Anne−d'Auray, 28 juillet. C'etait le jour du Pardon. On sait qu'on appelle pardon, en Bretagne, la fete paroissiale d'une eglise ou d'une chapelle. Les pelerins qui s'y rendent y gagnent des indulgences, moyennant certaines pratiques pieuses et quelques dons au saint ou a la sainte. Dans leur seigneurie, les saints de Bretagne ont garde la simplicite rustique. Ils acceptent des dons en nature. Encore faut−il leur payer la redevance selon l'usage et la coutume. Notre−Dame de Relec ne veut que des poules blanches. Sainte Anne, sa mere, n'a point cette delicatesse: elle recoit tous les presents, et sa couronne est faite des joyaux des dames de Lorient et de Quimper. Il y a une petite lieue de la gare a Sainte−Anne. Le chemin qui, a travers la lande, conduit au village, etait, quand nous le primes, couvert de pelerins. Les coiffes blanches des paysannes brillaient a...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online