Anatole France - Pierre Noziere

Le lendemain je me reveillai par un grand soleil avec

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: onsoir et lui exprimai le desir de presenter mes hommages a Mme Planchonnet. Il me fit entendre que je ne pourrais le faire, parce qu'elle etait couchee. J'en fus aux regrets et cherchai mon chapeau, que j'eus grand'peine a trouver. Planchonnet me reconduisit avec une lampe jusqu'au palier et me donna, sur la maniere de tenir la rampe et de descendre les marches, des conseils qu'on me donne pas d'ordinaire. Mais l'escalier etait apparemment un difficile escalier, car j'y trebuchai des les premiers degres. Tandis que je descendais, Planchonnet, penche sur la rampe, me demanda si je retrouverais bien la maison de ma tante. Cette question m'offensa. Je promis de la trouver sans peine; en quoi je m'engageais beaucoup trop, car je passai une partie de la nuit a la chercher. Pendant cette recherche, je m'impatientais de la maladresse avec laquelle on met parfois les deux pieds dans les ruisseaux. Cependant, je roulais vainement dans ma tete l'action d'eclat par laquelle je pourrais exciter l'admiration de Mme Planchonnet....
View Full Document

This note was uploaded on 12/08/2012 for the course ECON 101 taught by Professor M.garibaldi during the Spring '12 term at Grenoble Ecole de Management.

Ask a homework question - tutors are online