Anatole France - Pierre Noziere

Pour lesquelz crimes et villains peches sommes

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: m'a communique. On lit dans ce registre une lettre que le cardinal de Bourbon, gouverneur du Vimeu, ecrivit vers 1536, a ses “chers et bien ames” le maire et les echevins de Saint−Valery, touchant es “escolles” de la ville. Il leur rappelle qu'il entend garder “le droit de l'escollatre” qui lui appartient. Il veut que les ecoles soient pourvues “d'ung homme de bien et bonnes lettres”. Et il n'a pas d'autre exigence. Si le personnage que l'echevinage lui propose “est suffisant", i l'agree. “Car, ajoute−t−il, je desire merveilleusement que vos enfants soient bien instruictz, car c'est le bien de vostre chose publique.” Ce registre que j'ai sous les yeux, et qui embrasse la premiere moitie du XVIe siecle, contient aussi, a la date de 1533, une bien curieuse ordonnance relative “au peche d'adultere”. Je vais la transcrire tout au long. Mais il faut d'abord rappeler que Saint−Valery etait au XVIe siecle un port de cabotage tres important. Si la ville avait ete vingt fois ruinee par les guerres, la baie etait un...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online