Anatole France - Pierre Noziere

Pour obtenir un vent favorable il ordonna des prieres

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: on voit briller a la pointe une sole transpercee. III. SAINT−VALERY−SUR−SOMME 55 Pierre Noziere Un vent sale fait voltiger les papiers sur ma et m'apporte une acre odeur de maree. Des troupes innombrables de canards nagent sur le bord du chenal et jettent a plein bec dans l'air leur coin coin satisfait. Leurs battements d'ailes, leurs plongeons dans la vase, leur dandinement quand ils vont de compagnie sur le sable, tout dit qu'ils sont contents. Un d'eux repose a l'ecart, la tete sous l'aile. Il est heureux. A la verite, on le mangera un de ces jours. Mais il faut bien finir; la vie est enfermee dans le temps. Et puis le malheur n'est pas d'etre mange. Le malheur, c'est de savoir qu'on sera mange; et il ne s'en doute pas. Nous serons tous devores; nous le savons, nous; la sagesse est de l'oublier. Suivons la digue, pendant que la mer, qui a deja couvert les bancs de Cayeux et du Hourdel, entre dans la baie par de rapides courants et ramene la flottille des pecheurs de crevettes. Nous avons a notre gauche les remparts, que la Somme et...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online