Anatole France - Pierre Noziere

Quen pensezvous leclerc viii le garde du corps 29

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ur ses joues. J'etais si trouble de ce que je voyais, que le canon de mon mousquet se mit a battre violemment contre ma bandouliere. Les regards et les baisers se prolongerent durant quelques instants. Puis le roi rentra dans sa chambre et j'entendis qu'il fermait la fenetre. “Leclerc, n'auriez−vous pas ete touche a ma place de voir ce vieux roi en bonnet de nuit baiser un portrait, des cheveux, une relique de femme (je n'ai pu distinguer ce qu'il y avait dans le medaillon) et attester la lune, par ses larmes, de la fidelite de ses tendresses et de ses douleurs? Pauvre roi! il n'y avait plus que la lune alors qui sut ses jeunes amours! “J'ai l'idee, Leclerc, que cette nuit−la Charles X songeait a Mme de Polastron, qui l'avait aime lorsqu'il etait le brillant comte d'Artois, qui l'alla rejoindre a l'armee de Conde ou il trainait les miseres de l'exil, et qui, lui apportant sous la tente, au milieu des soldats, ses diamants, ses bijoux, son or ramasse a la hate, lui sacrifia sa fortune et son honneur. Qu'en pensez−vous, Lec...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online