Anatole France - Pierre Noziere

Un chapitre pourtant attira mon attention il avait

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: jouir en aucune maniere du plaisir d'entendre M. Guizot ou M. de Remusat, Mme *** et Mme ***. Il comprenait bien l'anglais. C'est une langue assez familiere aux Arabes de l'Oman, depuis l'etablissement des Anglais a Aden. Mais il ne savait pas vingt mots de francais. Aussi pris−je soin de le conduire de preference dans les bals et dans les concerts. On dansait beaucoup alors et l'on voyait un grand nombre de femmes admirablement belles. Je le menai dans les bals les plus brillants de la saison, chez Mme X ..., chez Mme Y ..., chez Mme Z ... La beaute de ses traits, la gravite de son maintien, le geste gracieux par lequel il portait sa main a sa tete et a ses levres en signe de devouement, le langage image par lequel il exprimait dans sa langue sa profonde gratitude, et que je traduisais de mon mieux a la maitresse de la maison, toutes ses manieres enfin, etranges et belles, inspiraient de la curiosite, de l'interet, une sorte de respect et de sympathie. Je le fis inviter a un bal des Tuileries. Il fut presente a l'empereur et a l'imperatrice. Il ne s'etonnait de rien. Il ne temoigna jamais aucune...
View Full Document

This note was uploaded on 12/08/2012 for the course ECON 101 taught by Professor M.garibaldi during the Spring '12 term at Grenoble Ecole de Management.

Ask a homework question - tutors are online