Anatole France - Pierre Noziere

Un vieillard courbe sur une table leva la tete a

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: murs au−dessus desquels les acacias penchaient leurs branches fleuries. Il y avait, a gauche, dans une encoignure, une echoppe vitree avec cette enseigne: Ecrivain public. Des lettres et des enveloppes etaient collees sur tous les carreaux. Du toit de zinc sortait un tuyau de cheminee coiffe d'un grand chapeau. Mme Mathias tourna le bec de canne et, me poussant devant elle, entra dans l'echoppe. Un vieillard, courbe sur une table, leva la tete a notre vue. Des favoris en fer a cheval bordaient ses joues roses. Ses cheveux blancs s'enlevaient sur son front comme dans un coup de vent orageux. Sa redingote noire etait par endroits blanchie et luisante. Il portait un bouquet IV. L'ECRIVAIN PUBLIC 11 Pierre Noziere de violettes a la boutonniere. “Tiens! c'est la vieille!” dit−il sans se lever. Puis me regardant d'un air peu sympathique: “C'est ton petit bourgeois, hein? demanda−t−il. —Oh! repondit Mme Mathias, il est gentil enfant, quoiqu'il me fasse souvent endever. —Hum! fi...
View Full Document

This note was uploaded on 12/08/2012 for the course ECON 101 taught by Professor M.garibaldi during the Spring '12 term at Grenoble Ecole de Management.

Ask a homework question - tutors are online