Anatole France - Pierre Noziere

Il navait rapporte de la sierranevada que la fievre

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: Californie, a la conquete de l'or. Il avait fait le reve de ces placers a fleur de terre et de ce sol prodigieux qui, a peine gratte, decouvrait des tresors. Helas! il n'avait rapporte de la Sierra−Nevada que la fievre, la misere, la haine et le degout incurable du travail et de la pauvrete. Mme Mathias l'ecoutait, les mains jointes sur son tablier, et elle lui repondait en hochant la tete: “Dieu n'est pas toujours juste!” Et nous nous en allions, elle et moi, trouble et pensifs, vers les Champs−Elysees. L'Ocean Pacifique, la Californie, les Espagnols, les Chinois, les Malais, les placers, les montagne d'or et les rivieres d'or, tout cela evidemment ne pouvait pas tenir dans le monde tel que je le concevais, et les discours du lunetier m'enseignaient que la terre ne finit point, comme je le croyais, a la place Saint−Sulpice et au pont d'Iena. M. Hamoche m'ouvrait l'esprit, et je ne pouvais voir sa mince figure, emphatique et fievreuse, sans ressentir le frisson de l'inconnu. Il m'enseignai...
View Full Document

This note was uploaded on 12/08/2012 for the course ECON 101 taught by Professor M.garibaldi during the Spring '12 term at Grenoble Ecole de Management.

Ask a homework question - tutors are online