1286584333

taientlesprincipalescausesdemortalitetdemorbiditaumar

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ement Mise à niveau des processus de production des soins Reformes hospitalieres REFORME HOSPITALIERE REFORME HOSPITALIERE Motivation de la réforme hospitalière : un changement Motivation de la r du paysage des maladies Il y a quelques années, les maladies épidémiques, comme le paludisme, la tuberculose, la poliomyélite, la diphtérie, la diarrhée, etc., étaient les principales causes de mortalité et de morbidité au Maroc. Avec l’effort consenti par les pouvoirs publics dans l’extension des infrastructures de base et dans la politique de prévention, cette situation a beaucoup changé. En effet la mortalité infantile et juvénile a connu une régression spectaculaire, les maladies épidémiques sont en majorité en cours d’élimination et le citoyen marocain a gagné plus de 20 années d’espérance de vie à la naissance. Actuellement le Maroc a franchi le cap de 70 ans d’espérance de vie à la naissance. Avec la diminution des maladies contagieuses et l’augmentation de l’espérance de vie, d’autres maladies sont apparues, causant plus de décès et plus d’incapacités. Il s’agit des maladies cardiovasculaires, des maladies respiratoires, des cancers, du diabète, de l’insuffisance rénale terminale etc. Bref ce que l’Organisation Mondiale de la Santé appelle les maladies non transmissibles, encore appelées maladies chroniques ou ALD (Affections de Longue Durée). Ces maladies représentent déjà chez nous près de 56 % des causes de mortalité et de morbidité, contre 33 % pour les maladies transmissibles et 11 % pour les traumatismes. Les spétes désignent ce phénomène par l’expression « transition épidémiologique ». Ce phénomène de transition épidémiologique est quasi­naturel puisque tous les pays le vivent sur une plus ou moins longue période et avec plus ou moins de problèmes. Il est même souvent pris comme indicateur du niveau de développement d’un pays. En effet, les pays industrialisé ont déjà fait leur transition épidémiologique au moment où la majorité des pays à faible revenu ne l’ont pas enc...
View Full Document

This note was uploaded on 02/10/2013 for the course MKT 5634 taught by Professor Dr.danielcarlos during the Three '13 term at ADFA.

Ask a homework question - tutors are online