Apprendre_l__Electronique_en_Partant_de_Z_ro_-_Niveau_1_-_Le_ons_01___28

530 si on alimente lanode laide dune tension

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: anode 2 passe, pendant une frac- TENSIONE ALTERNATIVE Figure 538 : Si on alimente l’anode à l’aide d’une tension alternative et que l’on appuie sur P1, l’ampoule s’allume, que la pile soit reliée à la gâchette par son positif ou par son négatif (voir A et B). A B A2 P1 A2 S1 P1 G A1 TENSIONE ALTERNATIVE ~ G A1 S1 TENSIONE ALTERNATIVE ~ Figure 539 : Si on alimente la gâchette et l’anode 2 du triac à l’aide d’une tension alternative, dès que l’on appuiera sur le poussoir P1, l’ampoule s’allumera (A), mais dès qu’on le relâchera, l’ampoule s’éteindra immédiatement. A B P1 A2 S1 P1 G A1 ~ S1 G A1 ~ PILE A2 PILE - Si on appuie sur le bouton P1 appliqué sur la gâchette, l’ampoule s’allume car, en présence de demi-ondes positives ou négatives, on a toujours l’une des deux diodes, placées en opposition de polarité, qui laisse passer la tension, comme nous l’avons illustré sur les figures 537 et 538. G S1 PILE A1 Donc, si on relie une ampoule de 12 volts à l’anode 2 du triac et qu’on alimente le circuit à l’aide d’une tension alternative de 12 volts, l’ampoule recevra la tension totale de 12 volts. Si on alimente l’anode ainsi que la gâchette à l’aide d’une tension alternative (voir figure 539), on obtient ceci : A1 S1 Figure 537 : Si l’on dirige le négatif d’une pile vers la gâchette, puis que l’on appuie sur le poussoir P1, l’ampoule s’allume (voir A) et la même chose se produit si on relie le négatif de la seconde pile sur l’anode (voir B). - Si on veut garder l’ampoule toujours allumée, on doit garder le bouton P1 enfoncé. Si on relie une ampoule de 220 volts à l’anode 2 du triac et qu’on alimente le circuit à l’aide d’une tension de 220 volts, l’ampoule recevra la tension totale de 220 volts. G A1 A2 Contrairement au thyristor sur la sortie duquel on ne peut prélever qu’une tension égale à la moitié de celle d’alimentation, sur la sortie d’un triac, alimentée à l’aide d’une tension alternative, on prélève toujours la tension d’alimentation totale parce que ce composant est conducteur, aussi bien avec les demi-ondes positives qu’avec les demi-ondes négatives. A2 S1 PILE - Si on relâche le bouton P1, l’ampoule s’éteint car, lorsque la sinusoïde de la tension alternative passe de la demi-onde positive à la demi-onde négative, pendant une fraction de seconde, la tension passe par une valeur de 0 volt sur l’anode 2. On obtient alors le même résultat que si on ouvrait l’interrupteur S1. B PILE - Si on applique une tension positive (voir figure 538-A), ou une tension négative, sur la gâchette, dès que l’on appuie sur le bouton P1, le triac devient immédiatement conducteur et l’ampoule s’allume. A PILE Le triac alimenté à l’aide d’une tension alternative Si on alimente l’anode 2 à l’aide d’une tension alternative, on obtiendra ceci : Figure 540 : Si on alimente seulement la gâchette à l’aide...
View Full Document

This document was uploaded on 09/23/2013.

Ask a homework question - tutors are online