Apprendre_l__Electronique_en_Partant_de_Z_ro_-_Niveau_1_-_Le_ons_01___28

Auquel il appartient possde un nombre bien dfini de

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: possède un nombre bien défini de protons et d’électrons. Par exemple, l’atome d’hydrogène possède un seul proton et un seul électron Fig. 1 : L’atome est constitué d’un noyau central de charge positive et d’électrons de charge négative qui sont en orbite autour de lui. Cours d’Electronique – Premier niveau LE COURS Fig. 2 : Les électrons sont maintenus en orbite par le noyau. Les électrons les plus éloignés peuvent facilement se soustraire à leur noyau. (figure 3). L’atome de bore possède 5 protons et 5 électrons (figure 4), l’atome de cuivre possède 29 protons et 29 électrons, tandis que l’atome d’argent possède 47 protons et 47 électrons. Plus le nombre d’électrons présents dans un atome est grand, plus le nombre d’orbites qui tournent autour de son noyau est important. Les électrons qui tournent très près du noyau sont appelés électrons liés car ils sont difficiles à arracher de leur orbite. Les électrons qui tournent dans les orbites les plus éloignées sont appelés électrons libres car on réussit sans difficulté à les soustraire à leurs orbites pour les insérer dans un autre atome. Ce déplacement d’électrons d’un atome à un autre peut s’obtenir avec un mouvement mécanique (dynamo - alternateur) ou avec une réaction chimique (piles - accumulateurs). Si on retire des électrons à un atome, celui-ci prend une polarité positive, car le nombre de protons devient plus important que le nombre d’électrons (voir figure 7). Si on introduit des électrons libres dans un atome, celui-ci prend une polarité négative car le nombre d’électrons devient plus important que le nombre de protons (voir figure 8). Deux bornes dépassent toujours d’une pile, l’une marquée d’un signe positif (excès de protons) et l’autre marquée d’un signe négatif (excès d’électrons). Si on relie ces deux bornes avec un fil conducteur (par exemple le cuivre), les électrons seront attirés par les protons et ce mouvement d’électrons générera un courant électrique (voir figure 10) qui ne cessera que lorsqu’un parfait équilibre entre protons et électrons se sera rétabli dans les atomes. Nombreux sont ceux qui considèrent que le flux du courant électrique va du positif vers le négatif. Au contraire, le flux du courant électrique va toujours du négatif vers le Fig. 9 : Deux atomes de charge positive ou de charge négative se repoussent tandis que deux atomes de charge opposée s’attirent. 4,5 V Fig. 10 : Les électrons sont attirés par les protons donc le flux du courant électrique va du négatif vers le positif. Fig. 3 : L’atome d’hydrogène a 1 proton et 1 électron. Fig. 4 : L’atome de bore a 5 protons et 5 électrons. Fig. 5 : L’atome de sodium a 11 protons et 11 électrons. Fig. 6 : Lorsque le nombre d’électrons est égal au nombre de protons, la charge est neutre. Fig. 7 : Si on retire à un atome des électrons, il devient une charge électrique pos...
View Full Document

This document was uploaded on 09/23/2013.

Ask a homework question - tutors are online