Apprendre_l__Electronique_en_Partant_de_Z_ro_-_Niveau_1_-_Le_ons_01___28

Cest la couche se trouvant environ 160 200 km la

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: du signal de l’émetteur capté pour lui rendre ensuite, en quelques secondes, son intensité maximale. Ce phénomène se produit normalement durant les premières heures du soir et les premières heures du jour, lorsque les rayons du soleil commencent à influencer les couches D, E, F1 et F2 présentes dans l’ionosphère. Sachez aussi que les couches ionisées sont également influencées par les taches solaires et les orages magnétiques, c’est-à-dire des variations du champ magnétique terrestre qui provoquent ce que l’on appelle les “aurores boréales”. Certaines fréquences de la gamme des ondes très cour tes et, précisément celles comprises entre 20 et 40 MHz, se comportent de façon complètement différente des autres fréquences. En effet, elles ne réussissent pas à dépasser les 30 km. Ces fréquences peuvent ensuite réapparaître, par l’intermédiaire des ondes réfléchies, à une distance de plus de 1 000 km. En supposant donc qu’il y ait une antenne émettrice rayonnant un signal sur ces fréquences à Paris, on ne pourra pas le recevoir en grande banlieue, mais, par contre, on le captera par faitement, que l’on se trouve à Madrid, Berlin ou à New York. La zone dans laquelle il est presque impossible de recevoir ces signaux est appelée “zone de silence” ou “zone d’ombre”. La gamme des ondes moyennes ne subit pas ce phénomène. En ef fet, contrairement aux ondes cour tes et très courtes, les ondes moyennes sont réfléchies vers la terre par la première couche ionisée E, qui se trouve à une hauteur de seulement 100-120 km. De ce fait, la zone couver te par les ondes de sol se termine là où commence la zone couverte par les ondes réfléchies. C’est justement parce qu’on peut les recevoir de jour comme de nuit que les ondes moyennes ont été choisies par de nombreux pays pour la diffusion de leurs programmes nationaux. De nuit, ces ondes sont réfléchies tant par la couche E que par la couche F. C’est pour cette raison qu’il est alors possible de capter de nombreuses sta- Quand ces fréquences rencontrent les couches ionisées D, E, F1 et F2, elles ne sont ni absorbées ni réfléchies, mais elles continuent librement leur course vers l’espace. S’il en allait autrement, nous ne pourrions pas recevoir de la terre les signaux provenant des satellites placés en orbite dans l’espace, ni même parler avec les astronautes voyageant dans une navette spatiale. Toutes les fréquences VHF, UHF et SHF émise par un émetteur terrestre ne peuvent être captées par voie directe, et puisque la terre est ronde, leur portée est dite “optique” ou “à vue” (voir figure 289). Afin, justement, d’augmenter leur portée optique, toutes les antennes émettrices sont installées sur des points hauts. Les fréquences VHF et SHF rayonnées par des satellites placés dans l’espace sont captées de façon directe en orientant la parabole réceptrice vers ces satellites. Les ondes UHF, VHF et...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online