Apprendre_l__Electronique_en_Partant_de_Z_ro_-_Niveau_1_-_Le_ons_01___28

Compos dune bobine dexcitation et de deux contacts

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: t fera s’allumer l’ampoule (voir figure 530-A). - En relâchant le bouton P1, contrairement à ce qui se passe avec l’alimentation continue, l’ampoule s’éteint (voir figure 530-B). Cela s’explique du fait que la sinusoïde de la tension alternative, comme vous le savez déjà, est composée de demi-ondes positives et de demi-ondes négatives. Donc, lorsque la polarité ELECTRONIQUE et Loisirs magazine 223 Cours d’Electronique – Premier niveau LE COURS A DS1 PILE G PILE K THYRISTOR Figure 526 : Si on applique le positif d’une pile sur une diode reliée comme sur cette figure, l’ampoule s’allume. Si, au contraire, on applique le négatif, l’ampoule reste éteinte. de cette tension s’inverse, on obtient le même résultat que sur la figure 529-B, c’est-à-dire lorsque le pôle négatif de la pile est alors dirigé vers l’anode. Pour pouvoir toujours maintenir allumée l’ampoule reliée à un thyristor alimentée avec une tension alternative, on devra toujours garder le bouton P1 enfoncé (voir figure 530-A). Comme les thyristors ne deviennent conducteurs que lorsque la demi-onde positive se trouve sur leur anode, l’ampoule ne recevra que la moitié de la tension. - Si on relâche le bouton P1, l’ampoule ne s’éteint pas, car on obtient le même résultat que celui illustré sur la figure 528-B. En alimentant l’anode et la gâchette d’un thyristor avec une tension alternative, comme sur la figure 531, on obtiendra ceci : Le triac Le triac (TRIode Alternate Current triode bidirectionnelle commandée) est représenté, sur les schémas électriques, avec le symbole graphique de la figure 533, c’est-à-dire avec un cercle dans lequel se trouvent deux diodes de redressement placées en opposition de polarité et munies d’une troisième patte appelée gâchette. - Si on appuie sur le bouton P1 placé sur la gâchette, l’ampoule s’allume (voir figure 531-A), parce que les demi-ondes positives de la tension alternative nous permettent d’obtenir le même résultat que celui illustré sur la figure 528-A. Donc, si l’on relie une ampoule de 12 volts à l’anode du thyristor, et que l’on alimente le circuit avec une tension alternative de 12 volts, l’ampoule ne recevra qu’une tension de 6 volts. - Dès que l’on relâche le bouton P1 (voir figure 531-B), l’ampoule s’éteint parce que lorsque la demi-onde négative de la tension alternative atteint l’anode, on obtient le même résultat que celui que nous avons représenté sur la figure 529-B. Pour allumer une ampoule avec une tension alternative de 12 volts, on devra appliquer une tension alternative de 24 volts sur l’anode du thyristor. Si on alimente seulement la gâchette avec une tension alternative et l’anode avec une tension continue, comme sur la figure 532, on obtient ce résultat : Si on relie une ampoule de 220 volts sur l’anode du thyristor, et qu’on alimente le circuit avec une tension alternative de 220 volts, l’ampoule s...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online