Apprendre_l__Electronique_en_Partant_de_Z_ro_-_Niveau_1_-_Le_ons_01___28

Contact deux broches voisines vous pouvez ensuite

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: alimentation, le rouge dans le trou marqué « + » et le noir, dans le trou marqué « – ». Vous pouvez maintenant relier la pile de 9 volts et ainsi permettre aux diodes de clignoter. Pour faire varier la vitesse à laquelle elles clignotent, il suffit de régler, avec un petit tournevis, le curseur du trimmer R3. 9V Pour faire fonctionner le NE.555 comme un comparateur plutôt que comme un oscillateur, il suffit de relier ses broches différemment. R1 R3 R2 Ce type de montage est généralement utilisé pour allumer de façon automatique les éclairages à la tombée de la nuit et les éteindre dès les premières lueurs du jour. Le circuit que nous vous présentons ne possède pas cette fonction, car il ne dispose pas de relais de commande ni de l'électronique nécessaire à son fonctionnement. Vous n’assisterez donc qu’à l’allumage de la diode DL1 dans l’obscurité et à l’allumage de la diode DL2 à la lumière. Le trimmer R2 vous permet de régler la sensibilité du circuit à l’obscurité. +V A Un indicateur crépusculaire Kit LX.5002 Dans ce schéma (voir figure 133), nous utilisons à nouveau le circuit intégré NE.555, déjà utilisé dans le précédent circuit de la figure 131, non pas pour générer des ondes carrées, mais tout simplement pour comparer une tension. 0005.XL C4 Puis, après avoir soudé les broches des deux diodes, insérez le circuit intégré NE.555 dans son support, en dirigeant son encoche-détrompeur vers le condensateur polyester C1 (voir figure 131). Dans l’obscurité, leur valeur ohmique tourne autour d’un mégohm, tandis qu’en pleine lumière, elle descend aux environs de 100 Ω. PRISE PILE 7 6 En comparant les deux schémas, vous remarquerez quelques petites dif férences du deuxième par rapport au premier : - la broche 7 n’est pas utilisée, - la broche 6 est reliée au positif de l’alimentation grâce à la résistance R3, tandis que dans le schéma précédent, la broche 6 était reliée à la broche 2, - la photorésistance FR1 est reliée entre la broche 2 et la masse. Quand la broche 2 reçoit une tension inférieure à 1/3 des 9 volts de l’alimentation, cela revient à dire qu’elle ne dépasse pas les 3 volts. Sur la broche de sortie 3 de IC1, on trouve une tension de 9 volts qui alimente l’anode de la diode LED DL2 qui, par conséquent, s’allume. 5 K DIODE LED F-F Q A R K GND 2 3 4 NE 555 Ce second circuit est un simple indicateur crépusculaire qui provoque l'allumage de la diode LED DL2 lorsqu'il y a de la lumière et celui de la diode LED DL1 quand il fait nuit. La première diode LED DL1 ne peut pas s’allumer car la tension positive arrive sur la cathode. Figure 132 : Rappelez-vous que la broche la plus longue de la diode est son anode. A droite, les connexions du circuit intégré NE.555, vues du dessus. Notez l’encoche de référence. ELECTRONIQUE et Loisirs magazine 47 Quand la tension sur la broche 2 dépasse le 1/3 des 9 volts de l’alimentation,...
View Full Document

This document was uploaded on 09/23/2013.

Ask a homework question - tutors are online