Apprendre_l__Electronique_en_Partant_de_Z_ro_-_Niveau_1_-_Le_ons_01___28

Mtalliques comme le ferait un aimant electronique et

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: le boîtier mais il peut également être externe. Grâce à la dernière expérience que nous vous avons proposée à travers les pages consacrées aux électroaimants (voir leçon n° 7), nous avons vu qu’il est possible de transférer par induction une tension alternative d’une bobine à une autre, dès lors qu’elles contiennent un noyau en fer. Grâce au transformateur, il est possible d’élever la tension alternative du secteur 220 volts à des valeurs de 400, 500 ou 1 000 volts, par exemple, ou bien de la réduire à des valeurs de 5, 12, 18, 25 ou 50 volts, toujours par exemple. En fait, un transformateur permet de transformer n’importe quelle tension alternative en n’importe quelle autre tension également alternative. Bien que ceux qui réalisent eux-mêmes les transformateurs soient peu nombreux, et bien qu’il soit possible d’en trouver ayant toutes les valeurs de tension nécessaires dans le commerce, nous avons malgré tout souhaité consacrer une leçon à ces composants car, avant de les utiliser, il est indispensable de bien les connaître. Cette propriété est utilisée en électronique pour réaliser les transformateurs de tension pour alimentation. On appelle l’enroulement sur lequel est appliquée la tension à transformer le “primaire” et l’enroulement duquel la tension transformée est prélevée, le “secondaire” (voir figure 224). A travers cette leçon, vous apprendrez comment déterminer la puissance en watts d’un transformateur ainsi que le courant en ampères pouvant être prélevée sur ses enroulements secondaires, courant qui dépend, entre autres, du diamètre du fil de cuivre utilisé. La plupart des appareils électroniques étant alimentés par une tension continue, nous vous apprendrons à transformer une tension alternative en tension continue en utilisant des diodes au silicium ou des ponts redresseurs. Nous verrons également la raison pour laquelle il est nécessaire de toujours monter un condensateur électrolytique de capacité élevée sur la sortie de la tension alternative redressée. La tension alternative pouvant être prélevée de l’enroulement secondaire est propor tionnelle au nombre de spires bobinées. NOYAU PRIMAIRE SECONDAIRE Il en découle que, si on enroule 100 spires sur l’enroulement primaire et que l’on a le même nombre de spires sur l’enroulement secondaire, on devrait, théoriquement, trouver sur le secondaire une tension identique à la tension appliquée sur le primaire. Donc, en appliquant une tension alternative de 10 volts sur l’enroulement primaire, on devrait, en théorie, trouver 10 volts sur l’enroulement secondaire (voir figure 225). Figure 224 : Un transformateur est toujours composé d’un enroulement “primaire”, sur lequel on applique la tension inductive et d’un enroulement “secondaire”, duquel on prélève la tension induite. La tension alternative que nous prélevons sur l’enroulement secondaire est toujours propor...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online