Apprendre_l__Electronique_en_Partant_de_Z_ro_-_Niveau_1_-_Le_ons_01___28

On peut exciter le triac en retard par rappor t cours

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: microphone. Si on tourne le potentiomtre de façon à court-circuiter toute sa résistance, le signal sera amplifié environ 200 fois, tandis que, si on le règle sur sa valeur de résistance maximale, le signal sera amplifié 20 fois seulement. Ce potentiomètre devra être réglé en fonction du niveau sonore qu’il y a dans la pièce. En présence de signaux faibles, il faudra augmenter le gain pour parvenir à allumer les ampoules. En présence de signaux for ts, il faudra, au contraire, réduire le gain pour éviter que les ampoules ne restent toujours allumées. Le signal amplifié que l’on prélève sur la broche de sortie 1 de IC1-A, est appli- qué aux bornes des trois potentiomètres référencés R10, R17 et R26 qui nous serviront pour doser, en fonction du morceau musical, la sensibilité sur les notes aiguës, médiums et basses. lorsque cette tension vient à manquer, parce qu’il n’y a pas de notes aiguës dans le morceau musical, l’ampoule s’éteint. Les médiums Les aiguës On prélève le signal BF qui nous servira pour allumer l’ampoule réservée aux notes aiguës sur le curseur du potentiomètre R10. Comme vous pouvez le remarquer, ce signal atteint la base du transistor TR1 en passant à travers les deux condensateurs C7 et C8 de 8,2 nanofarads. Le point central entre C7 et C8 rejoint l’émetteur de TR1 par l’intermédiaire de la résistance R11 de 4,7 kilohms. Ces trois composants, ainsi montés, permettent de réaliser un filtre passehaut dont la fréquence de coupure est d’environ 3 000 Hz. Cela signifie que, sur l’émetteur du transistor TR1, on ne retrouvera que les fréquences des notes aiguës supérieures à 3 000 Hz. Toutes les fréquences inférieures à 3 000 Hz seront automatiquement éliminées. Les fréquences des notes aiguës que l’on prélève sur l’émetteur de TR1, seront redressées par la diode DS1 et filtrées par le condensateur électrolytique C9. La tension continue obtenue sera appliquée sur la broche d’entrée 10 du circuit intégré IC1-B, utilisé, dans ce montage, pour fournir une tension de polarité positive sur la broche de sortie 8, plus que suffisante pour piloter la gâchette du triac TRC1. Etant donné que l’anode 2 de ce triac est alimentée par une tension alternative, lorsque la tension d’excitation fournie par les notes aiguës atteint la gâchette, l’ampoule s’allume, alors que ELECTRONIQUE et Loisirs magazine 243 On prélève le signal BF qui nous servira pour allumer l’ampoule réservée aux notes médiums sur le curseur du potentiomètre R17. Ici, le signal atteint la base du transistor TR2 en passant à travers les deux condensateurs C11 et C12 de 1 000 picofarads et les deux résistances R21 et R22 de 18 kilohms. Le point central entre C11 et C12 ainsi que le point central entre R21 et R22 rejoignent l’émetteur du transistor TR2 par l’intermédiaire, respectivement, de la résistance R18 de 33 kilohms et du condensateur C13 de 4,7 nanofarad...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online