Apprendre_l__Electronique_en_Partant_de_Z_ro_-_Niveau_1_-_Le_ons_01___28

Rechargeables des piles et des cellules solaires

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: prélève la tension « alternative » des alternateurs, des transformateurs et du secteur 220 volts. ELECTRONIQUE et Loisirs magazine 9 Fig. 20 : En tension « alternative » les deux fils n’ont pas de polarité, parce qu’alternativement, les électrons vont dans un sens puis dans le sens opposé. Cours d’Electronique – Premier niveau LE COURS Fig. 21 : En tension « continue » l’eau s’écoule vers le récipient plein d’air jusqu’à ce que s’opère un parfait équilibre entre les deux éléments. Fig. 22 : En tension « alternative » l’eau s’écoule vers le récipient vide. externe, qui se chargera de créer à nouveau le déséquilibre initial entre électrons et protons. Pour simuler la tension alternative, on utilise toujours les deux récipients, que l’on place, cette fois, sur un plan en bascule (voir figure 22). Une main invisible placera celui plein d’eau (polarité négative) en position surélevée par rapport à l’autre qui est vide (polarité positive). Tout d’abord, l’eau s’écoulera vers le récipient vide et lorsque le flux cessera, on aura le récipient de gauche vide (polarité positive), et celui de droite plein d’eau (polarité négative). A ce point, la « main invisible » soulèvera le récipient de droite en faisant écouler l’eau dans le sens inverse jusqu’à remplir le récipient de gauche, et une fois qu’il se sera rempli, cette même main le soulèvera encore pour inverser à nouveau le flux de l’eau (voir figure 25). De cette façon, l’eau s’écoulera dans le tube reliant les deux récipients, d’abord dans un sens, puis dans le sens opposé. LA FREQUENCE unité de mesure le HERTZ Dans la figure 26 nous montrons le graphique d’une période de la tension alternative qui, comme vous pouvez le voir, représente une sinusoïde composée d’une alternance positive et d’une alternance négative. On appelle fréquence, le nombre des sinusoïdes qui se répètent en l’espace d’une seconde. On l’exprime avec le symbole Hz, qui signifie Hertz. Si vous observez l’étiquette qui figure sur le compteur de votre habitation, vous y trouverez l’indication 50 Hz. Ce nombre sert à indiquer que la tension que nous utilisons pour allumer nos lampes change de polarité 50 fois en 1 seconde. Les mesures de fréquence les plus utilisées dans le domaine de l'électronique sont : Hz kHz MHz GHz = = = = hertz kilohertz mégahertz gigahertz Fig. 23 : Quand celui-ci s’est rempli, il devient de polarité opposée, c’est-à-dire négative. Dans le tableau 2 nous reportons les facteurs de division et de multiplication pour convertir une fréquence en ses multiples et sous-multiples : TABLEAU 2 CONVERSION HERTZ = kilohertz hertz x 1 000 hertz x 1 000 000 = mégahertz kilohertz kilohertz mégahertz kilohertz mégahertz mégahertz x x x : : : 1 1 1 1 1 1 = mégahertz 000 000 000 = gigahertz = gigahertz 000 = hertz 000 = kilohertz 000 000 000 = hertz = mégahertz gigahertz : 1 000 gigahertz : 1 000...
View Full Document

This document was uploaded on 09/23/2013.

Ask a homework question - tutors are online