Apprendre_l__Electronique_en_Partant_de_Z_ro_-_Niveau_1_-_Le_ons_01___28

Voir dv1 et dv2 on obtiendra une capacit rduite de

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: stallant une antenne d’environ 5 mètres de longueur, tous les émetteurs DG1 très proches fourniront une tension positive avec une amplitude pouvant atteindre un maximum de 1 ou 1,2 volt négatif, tandis que si l’on capte des émetteurs très éloignés, cette amplitude dépassera rarement 0,2 ou 0,3 volt négatif. SIGNAL HF REDRESSÉ SIGNAL BF SEUL HF + BF C9 100 pF Figure 354 : Sur un signal HF modulé en amplitude est toujours superposé, sur les deux extrémités supérieure et inférieure, un signal BF. Ce signal composite est appliqué sur l’entrée de la diode DG1 qui laissera seulement passer les “demi ondes négatives”, y compris le signal BF. Le condensateur C9 de 100 pF, relié entre la sortie de la diode DG1 et la masse (voir figure 352), éliminera le signal HF, mais pas le signal BF. DG1 SIGNAL HF REDRESSÉ SIGNAL BF SEUL HF + BF C9 Cette tension négative, ne pouvant atteindre le FET FT2 en raison de la présence du condensateur C10 (ce condensateur ser t seulement à laisser passer les signaux alternatifs basse fréquence et non la tension continue), elle se déversera sur la résistance R8 et atteindra ainsi les deux résistances R4 et R5 reliées à la “gate” du FET FT1. Si l’on capte un signal très for t, une tension négative d’environ 1 ou 1,2 volt arrivera sur ces deux résistances, tandis que si l’on capte un signal très faible, ce sera une tension négative d’environ 0,2 ou 0,3 volt. Vous vous demanderez alors à quoi ser t de faire par venir sur ces résistances une tension négative proportionnelle aux variations d’amplitude du signal capté par l’antenne. Cette tension est utilisée pour ajuster automatiquement le gain du FET, c’est-à-dire pour amplifier plus ou moins, le signal capté par l’antenne. 100 pF Figure 355 : S’il n’y avait pas de contrôle automatique de gain dans un récepteur, tous les signaux très forts satureraient les étages préamplificateurs. Dans un signal saturé, les extrémités du signal HF + BF seraient “coupées”, et le signal BF redressé n’aurait alors plus une forme sinusoïdale parfaite, mais une forme complètement distordue. ELECTRONIQUE et Loisirs magazine 136 Lorsqu’une tension négative de 1 ou 1,2 volt environ par viendra sur ces deux résistances, le FET amplifiera le signal capté par l’antenne 2 ou 3 fois seulement. Quand, par contre, une tension négative de 0,2 ou 0,3 volt Cours d’Electronique – Premier niveau LE COURS environ parviendra sur ces deux résistances, le FET l’amplifiera 12 ou 13 fois. Sans ce contrôle automatique de gain, tous les émetteurs très puissants seraient amplifiés 12 à 15 fois et, par conséquent, on obtiendrait sur la sortie de la diode, un signal basse fréquence très déformé, car toutes les demi-ondes négatives seraient écrêtées (voir figure 355). En effet, le signal basse fréquence, redressé par la diode DG1, n’aurait plus une forme sinusoïdale. Ce “contrôle automatique de gain”,...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online