Apprendre_l__Electronique_en_Partant_de_Z_ro_-_Niveau_1_-_Le_ons_01___28

X 1 000 microvolt x 1 000 000 volt en alimentant une

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: de 12 volts, fournie par un alternateur ou un transformateur (voir figure 20), ce n’est plus un fil négatif et un fil positif que nous aurons mais alternativement l’un ou l’autre car la polarité changera continuellement. Cela revient à dire que, successivement (alternativement) circulera dans chaque fil une tension négative qui deviendra positive pour redevenir négative, puis à nouveau positive, etc. Donc, les électrons circuleront tantôt dans un sens, tantôt dans le sens opposé. L’inversion de polarité sur les deux fils n’inter vient pas brusquement — c’est-à-dire qu’il n’y a pas une inversion soudaine de polarité de 12 volts positifs à 12 volts négatifs ou vice-versa — mais de façon progressive. Cela signifie que la valeur d’une tension alternative commence à une valeur de 0 volt pour augmenter progressivement à 1, 2, 3, etc. volts positifs jusqu’à atteindre son maximum positif de 12 volts, puis elle commence à redescendre à 11, 10, 9, etc. volts positifs jusqu’à revenir à la valeur initiale de 0 volt. A ce point, sa polarité s’inverse et, toujours de façon progressive, augmente à 1, 2, 3, etc. volts négatifs jusqu’à atteindre son maximum négatif de 12 volts, puis elle commence à redescendre à 11, 10, 9, etc. volts négatifs, jusqu’à retourner à la valeur de départ de 0 volt (voir figure 26). Une fois de plus, nous allons vous expliquer la différence qui existe entre une tension « continue » et une tension « alternative », avec un exemple hydraulique et pour ce faire, nous utiliserons nos récipients, l’un plein d’eau (pôle négatif) et l’autre plein d’air (pôle positif). Pour simuler la tension continue on relie les deux récipients comme sur la figure 21. L’eau s’écoulera vers le récipient vide, et lorsqu’elle aura atteint le même niveau dans les deux récipients, le déplacement de l’eau cessera. De la même façon, dans une pile ou dans un accumulateur, les électrons négatifs en excès afflueront toujours vers le pôle positif, et lorsque sera atteint un par fait équilibre entre les charges positives et les charges négatives, ce flux cessera. Une fois que cet équilibre est atteint, il n’y a plus de déplacement d’électrons, la pile ne réussissant plus à fournir de courant électrique. Elle est alors considérée comme déchargée. Quand une pile est déchargée on la jette (pas n’importe où mais dans les récipients prévus à cet effet !), à la différence d’un accumulateur qui, lorsqu’il est déchargé, peut être rechargé en étant relié à un générateur de tension Ce cycle du positif au négatif se répète à l’infini. 4,5 V Fig. 19 : En tension « continue » on aura toujours un fil de polarité négative et un de polarité positive. 4,5 V. Fig. 17 : TENSIONS CONTINUES - On prélève la tension « continue » des batteries rechargeables, des piles et des cellules solaires. PRISE 220 V Fig. 18 : TENSIONS ALTERNATIVES - On...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online