enfin la mthode est applique lcoulement dans une

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ification des codes de calculs utilisés dans la modélisation des écoulements à densité variable. Dans le chapitre 3, le problème de l’intrusion saline est abordé en 3D selon l’approche interface abrupte. Les équations d’écoulement sont formulées comme un problème d’écoulement diphasique non miscible 3D, dans lequel l’interface n’est pas tracée explicitement (ce qui évite les problèmes de remaillage inhérents aux approches de type ‘traçage de surfaces’). Ainsi, dans le modèle « diphasique » proposé ici, l’interface est représentée implicitement dans les équations d’écoulement grâce à des relations effectives non linéaires de type saturation et perméabilité relative. Cette méthode, relativement novatrice, est apparentée aux travaux de Larabi et de Smedt (1997), Sbai (1999), et Aharmouch (2004), qui utilisent aussi des coefficients non linéaires pour représenter l’interface ; cependant, notre méthode diffère dans la formulation pr...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online